Kanye West renvoyé devant les tribunaux par le label EMI Music

La bataille juridique continue.

By
Musique

Alors que les deux parties semblaient avoir trouvé un terrain d’entente en septembre dernier, la bataille juridique qui oppose Kanye West au major du disque EMI n’est pas terminée. Pire, elle reprend de plus belle après qu’EMI ait de nouveau demandé au juge de l’affaire de la Cour fédérale de New York de rouvrir le dossier.

Kanye veut sa “liberté”

Pour rappel, Ye avait tenté en janvier dernier de rompre son contrat qui le lie au major depuis 2003 et avait même présenté son cas devant les tribunaux, portant l’affaire devant la justice. West estimait qu’EMI essayait de prendre le contrôle de sa musique pour le reste de sa vie. Dans le contrat qu’il a signé avec EMI, Kanye West ne peut en effet pas prendre sa retraite, ni même une trop longue période d’inactivité, selon le média Consequence of Sound. Des conditions jugées trop drastiques par l’artiste.

En plus de sa “liberté”, West demande également l’obtention intégrale des droits de ses releases depuis 2010, incluant les classiques My Beautiful Dark Twisted Fantasy et Yeezus. L’artiste entend bien faire respecter une loi californienne qui limite les contrats de services personnels à une période de sept ans. La jurisprudence Olivia de Havilland et la rupture de son contrat avec Warner Bros dans les années 1940 donne de l’espoir à l’équipe juridique de Kanye.

EMI ne lâche pas

De son côté, EMI estime que le deal avec Kanye West ne l’oblige uniquement à donner sa participation dans les chansons qu’il écrit et que cela ne “constitue pas un contrat pour des services personnels”. Par ailleurs, EMI tente de déplacer l’affaire devant une cour fédérale, celle de New York, qui a compétence sur les questions de droits d’auteur.

Et en vertu de la loi fédérale, les auteurs doivent attendre 35 ans après la date de publication pour récupérer tous leurs droits sur leur production. La bataille continue, donc. Qu’à cela ne tienne, Kanye West droppait comme promis l’album “Jesus is Born” de son Sunday Service le jour de Noël.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

Jeff Koons et le Centre Pompidou condamnés pour contrefaçon
Arts

Jeff Koons et le Centre Pompidou condamnés pour contrefaçon

Nouveau cas de plagiat pour l’artiste.

Le Paris Saint-Germain dévoile un BE@RBRICK en collaboration avec Medicom Toy
Design

Le Paris Saint-Germain dévoile un BE@RBRICK en collaboration avec Medicom Toy

En hommage à son maillot third.

Voiture de collection, t-shirts et hoodies graphiques... Travis Scott dévoile son merch "JACKBOYS"
Mode

Voiture de collection, t-shirts et hoodies graphiques... Travis Scott dévoile son merch "JACKBOYS"

Disponible dès maintenant.


Streamez dès maintenant "JACKBOYS", nouvel album du label de Travis Scott avec Quavo, Young Thug, Offset...
Musique

Streamez dès maintenant "JACKBOYS", nouvel album du label de Travis Scott avec Quavo, Young Thug, Offset...

De quoi finir l’année en beauté.

Zoom sur la Colin Kaepernick x Nike Air Force 1
Footwear

Zoom sur la Colin Kaepernick x Nike Air Force 1

Sortie imminente.

BAPE dévoile le lookbook de sa collection Printemps/Été 2020
Mode

BAPE dévoile le lookbook de sa collection Printemps/Été 2020

Imprimé camo et héritage japonais.

More ▾
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.