Pour La Marque Coréenne Ader Error, Le Présent N'Existe Pas

Rencontre avec la griffe à l’occasion de leur collab avec PUMA.

By

Au lendemain de la Fashion Week de Paris en juin dernier, la griffe coréenne Ader Error avait pris ses quartiers dans le 3ème arrondissement de Paris. C’est dans un pop-up store imaginé avec Puma que la marque avait choisi de balayer le concept du temps présent, avec une collection capsule intitulée “Fantastic Mistake”. Rencontre express avec les créateurs de la griffe.

Le concept du Futro

Un grand espace blanc avec quelques vieux écrans TV posés au sol. Des pièces accrochées sur un portant le long du mur, le tout sur un sol en béton armé. On comprend tout de suite que plus que la collection en elle-même, c’est la vision de la marque qui est ici exposée. Le minimalisme trône dans l’espace épuré. Le presque-rien devient très visible. On ne nous montre pas grand-chose et c’est exactement ce qu’il faut voir. La nouvelle collection d’Ader Error est basée sur le concept du “futro”, une contraction des mots futur et rétro. “Futro c’est un mot qui vient tout simplement questionner sur ce qu’est le futur et le passé. Le futur ça peut-être lundi prochain, mardi prochain ou tout simplement la prochaine seconde. Cette journée entière sera du passé dans pas si longtemps justement. Au moment même où on se parle, on est à un point de connexion entre le futur et le passé. Ader Error pense qu’il n’y a pas de présent qui existe. On est dans le rétro et dans le futur, et c’est comme ça que nous trouvons notre inspiration. Dans le hier et dans le demain”, explique le créateur de la marque, qui souhaite ne pas être cité sous son propre nom mais sous celui de la griffe. Voilà pourquoi il ne fallait rien voir tout de suite, là, maintenant. Comme si ce concept store n’existait pas dans le temps présent. Ne pas être présent à présent.

Belle erreur

“Fantastic Mistake, le titre de notre nouvelle collection, c’est l’idée de transformer les erreurs en belles erreurs et en quelque chose de cool”, ajoute Ader Error qui peut compter sur la confiance de Puma pour lui laisser carte blanche. “Une des chaussures de la collab’ Ader Error x Puma date des années 80 et nous n’avions jamais relancé cette sneaker avant. Ils sont les premiers à faire revivre cette basket“, nous explique Yassine Saidi, Head of Select chez Puma. Et la griffe au félin l’a bien compris, ces petites griffes lui permettent de toucher une niche convoitée par les géants du marché. Une possibilité pour Puma de se challenger sur l’esthétique et le stylisme. “À Puma on recherche des partenaires qui peuvent challenger nos propres designs. On est une entreprise de sport, on recherche toujours à pousser les limites et on s’associe à des gens qui nous aident dans l’exploration du potentiel de la marque. Ader Error, nous les avions remarqués il y a environ deux ans maintenant, mais ça nous a pris quasiment un an pour les rencontrer. Pourquoi autant de temps ? Parce qu’Ader Error voulait consolider sa marque, elle n’était pas à la recherche de collaboration. Mais lors de notre rencontre, on s’est tous rendu compte qu’il y avait une vraie osmose entre nous”, poursuit Yassine Saidi.

Le félin n’est pas le seul à avoir chassé la bonne proie : “Quand tu fais une collaboration il y a un double effet levier. Eux sur nous, et nous sur eux. On fait un levier d’un point de vue esthétique et eux ils font un levier sur notre capacité à délivrer un message global. On leur offre une expérience chaussure, on leur offre notre savoir-faire et notre expertise là-dessus. Nous, on a une approche vraiment design, on donne la liberté aux designers de créer leur propre environnement. On ne les force pas et on sait qu’en choisissant de travailler avec eux, on va vraiment aller loin”, conclut Saidi. Un véritable “win-win” qui permet à Ader Error et Puma de trouver un oasis dans la savane de la sape.

La collection PUMA x ADER ERROR sera disponible dans le monde entier sur PUMA.com et dans une sélection de boutiques à partir du 1er septembre 2018.

Découvrez également comme Puma a fait honneur à la culture du motorsport en squattant un parking parisien.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.