On A Lu Le Livre De Virgil Abloh, Et Voilà Ce Qu'Il Faut En Retenir

Entre explications de ses signatures, de son approche créative ou de ses projets.

Le 26 octobre dernier, Virgil Abloh tenait une conférence à la Harvard University Graduate School of Design. Cette allocution d’une heure, événement plutôt rare venant d’un homme discret et peu friand des longues interventions, a fait l’objet dans la foulée d’une publication soutenue par l’université en collaboration avec Sternberg Press, sous le titre de “Insert Complicated Title Here”. HYPEBEAST FR a lu ce livre, belle occasion d’en apprendre plus sur LE designer du moment. Outre les conseils qu’il a pu prodiguer aux étudiants présents, Abloh a en effet détaillé son parcours, ses méthodes, et répondu à des questions qui nous taraudaient depuis longtemps. Petite sélection des informations importantes qui ont jalonné sa prise de parole.

Sur comment il arrive à multiplier les projets

 

Photo Virgil Abloh

 

Entre les créations pour son label Off-White™, ses collaborations avec Nike, IKEA, RIMOWA, ses fonctions de directeur artistique chez Louis VuittonVirgil Abloh cumule les fonctions comme les projets. À tel point que le “Comment fait-il ?” demeure la première question que l’on se pose le concernant. Le designer y a répondu dans son allocution, la première raison citée étant un trait de caractère :

J’aime le concept de ‘work in progress’. C’est une autre question d’humanité. Quand j’ai réalisé que c’était okay de ne pas être perfectionniste, j’ai soudain pu faire un million de trucs à la fois et continuer à dormir la nuit. C’est important. Si j’essaie d’être perfectionniste, après, je ne pense plus du tout. C’est important de faire confiance à ta main et ton cerveau pour te dire quand quelque chose est fini. Et après, tu peux post-rationaliser.”

Mais plus qu’une absence de perfectionnisme, la multiplication de projets est aussi, plus simplement, la méthode de travail choisie par le designer, qui ne souhaite pas prendre les projets un à un. “Tu n’as pas d’espace si tu travailles de manière linéaire. Fais des opposés – c’est juste mieux. Cet espace intermédiaire te donne une nouvelle expérience que tu peux utiliser pour résoudre des problèmes. Voilà pourquoi je travaille sur tant de choses en même temps. Je ne pouvais pas faire un projet jour après jour. Ce n’est pas sain“, poursuit-il.

Sur son approche créative

 

Photo Virgil Abloh

 

S’il donne l’impression d’enchaîner les projets, Virgil se pose à chaque occasion la même question avant de se lancer. “Est-ce qu’on a besoin d’une autre sneaker ? Est-ce qu’on a besoin de ci, de ça ? Chaque chose doit avoir une raison d’exister. C’est pour ça qu’on a des poubelles ou des poubelles recyclables. La surconsommation n’est pas correcte. En tant que designers, nous sommes les ‘penseurs’ ; nous sommes ceux qui devons nous challenger sur ces décisions générationnelles. Mais avant tout : est-ce que ça doit exister ? On a le droit de dire non“.

Du reste, Virgil Abloh l’assure d’emblée : il n’a pas besoin de grand-chose pour créer. “Je peux designer avec un clavier. Je n’ai pas besoin de Photoshop ou autre chose“, déclare-t-il, précisant que l’essentiel de son travail passe par son iPhone, son “instrument“, et plus précisément WhatsApp, son “programme de choix“. Exemple : sa version de la Nike Blazer. “Je l’ai faite sur WhatsApp, l’idée était que le swoosh soit juste un peu plus bas, tu sais, ces erreurs que tu fais sur Photoshop, quand tu veux repasser sur quelque chose et que tu te dis ‘Oh, c’est cool’. Maintenant, elles sont à vos pieds. C’est comme ça que je travaille.

Cela dit, Virgil Abloh a une grande règle, qu’il appelle son “approche des 3%”, et qui veut qu’il ne retouche que très peu les objets qu’il revisite. “Aujourd’hui je n’édite que 3% d’une forme originale. Je suis fatigué. Je suis peut-être trop vieux. Je trouve que les choses m’intriguent davantage lorsqu’elles sont peu modifiées“, dit-il, prenant en exemple, on vous le donne en mille, une nouvelle paire de sneakers, cette fois les Air Force 1 dont il n’a édité que ces fameux 3% “parce que je ne veux pas d’une autre basket. Je veux voir quelque chose qui me fait reconnaître la basket“.

Sur l’origine de ses “quotes”

 

Photo Virgil Abloh

 

En parlant de ses sneakers, on en arrive à la signature parmi les signatures, les fameux quotes. Ces petites phrases ou mots calés entre guillemets s’affichent régulièrement sur les créations créations de Virgil Abloh, qui là encore, en a expliqué la signification et le but :

C’est un truc qui devient probablement un peu fatiguant, mais il faut s’y habituer parce que je vais continuer à l’utiliser : parler en quotes. C’est basiquement de l’humour. Deux personnes rigolent, et c’est littéralement le point du sujet – insérer l’humanité à travers une conversation. Tu t’ouvres, quand tu rigoles. Et évidemment, à notre époque, où le vintage est plus cool qu’un article populaire à la mode, nous sommes ironiques. Normcore, K-Hole, American Apparel, toute cette logique – c’est réel. C’est nous. C’est le halo dans lequel nous sommes. Ma manière de faire ça, c’est de parler en quotes, parce que ça me permet de dire deux choses dans le même temps, d’être figuratif et précis“.

Sur ses mentors

 

Photo Virgil Abloh

 

Au rayon des conseils distillés çà et là, Virgil Abloh a indiqué au parterre d’étudiants qu’il était important d’avoir des mentors. “Vous devez vous connecter avec un corps de travail ou quelqu’un qui a formulé une pensée et une esthétique, pour ensuite construire les vôtres sur les leurs“, explique-t-il. Ce qui l’a amené à en venir lui-même à ses mentors, en citant en premier lieu l’architecte et designer français Le Corbusier. Lequel, par “sa vision de la maison comme d’une machine“, a inspiré Abloh dans sa méthode de travail.

Il évoque par la suite le plasticien Donald Judd, dont les sculptures minimales l’ont poussées à penser “aux formes“. Et puis, Peter Saville, auteur des célèbres covers d’albums du groupe Joy Division. Plus surprenant, Henrik Most Nielsen, leader créatif chez IKEA, ou Jim Joe, jeune artiste qui l’a directement inspiré pour sa série The Ten avec Nike. “J’ai des mentors qui ont 30 ans de plus que moi, aussi bien que certains qui ont 10 ans de moins“, assure Virgil, qui dans le cas du dernier cité, parle d’un ami qui l’a “poussé à juste écrire sur les choses et à ne pas être précieux“, et ainsi à insérer ses quotes sur les sneakers.

Sur beaucoup de détails…

 

Outre les grands thèmes, cette conférence a permis au directeur artistique de Louis Vuitton de lâcher de petites confidences sur bien des sujets. Comme par exemple, son rapport aux sneakers. ”Je ne suis pas un sneakerhead. Je mets la même paire pendant très longtemps et après j’en prends une autre. Mais je comprends la passion pour les sneakers“, a-t-il assuré.

Devenu phénomène avec sa nomination chez LV, Virgil Abloh, symbole d’une génération de designers amenée à changer la mode et donner un coup de jeune aux Maisons, ne vit pas forcément bien le fait d’être sous le feu des projecteurs. ”C’est super bizarre d’avoir toute cette lumière sur moi. Je ne suis pas si spécial“, déclare-t-il ainsi, une modestie qui se retrouve dans la manière dont il a réagi à la proposition de collaboration d’IKEA.

Tellement surréaliste. Quand ils m’ont appelé la première fois, j’aurais juré que c’était pour me proposer d’être DJ à un event“, a-t-il lancé au moment d’évoquer cette collection “MARKERAD”, provoquant les rires de l’assemblée. Cette gamme, comme les créations sneakers, le label Off-White™ et de nombreuses actualités sont retracées plus en détails dans ce livre sur l’allocution de Virgil Abloh, “Insert Complicated Title Here”. Il est toujours disponible sur le site de Sternberg Press ou chez son distributeur français Les Presses du Réel, au prix de 12€.

Photo Virgil Abloh

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

Off-White™ dévoile une sandale confectionnée de son emblématique ceinture industrielle
Footwear

Off-White™ dévoile une sandale confectionnée de son emblématique ceinture industrielle

Une chaussure colorée parfaite pour l’été.

Les trois versions de la Off-White™ x Nike Air Rubber Dunk se dévoilent en détails
Footwear

Les trois versions de la Off-White™ x Nike Air Rubber Dunk se dévoilent en détails

La sneaker inédite n’a plus de secret.

Virgil Abloh offre un aperçu détaillé de sa collection Off-White™ Automne/Hiver 2020
Mode

Virgil Abloh offre un aperçu détaillé de sa collection Off-White™ Automne/Hiver 2020

Gros plan sur le tailoring twisté de “TORNADO WARNING”.


Premier aperçu d'un coloris inédit de la Off-White™ x Nike Air Rubber Dunk
Footwear

Premier aperçu d'un coloris inédit de la Off-White™ x Nike Air Rubber Dunk

Entre “University Blue”, blanc et orange.

Ikaz Boi, Le Producteur De Bangerz Du Rap Français Nous Présente Son Premier EP

Ikaz Boi, Le Producteur De Bangerz Du Rap Français Nous Présente Son Premier EP

Rencontre avec le producteur français.

Regardez De Plus Près La Jordan x Don C Legacy 312 "Storm Blue"
Footwear

Regardez De Plus Près La Jordan x Don C Legacy 312 "Storm Blue"

Sortie imminente.

Stüssy Dévoile Une Collection Bob Marley
Mode

Stüssy Dévoile Une Collection Bob Marley

Incluant un hommage à Tuff Gong & ‘Kaya’.

Officiel : La Légende Gianluigi Buffon Débarque Au PSG
Sports

Officiel : La Légende Gianluigi Buffon Débarque Au PSG

Première recrue estivale pour le champion de France.

La Simulation De Neymar Devient Une Célébration Dans Les Clubs De Foot Amateurs
Sports

La Simulation De Neymar Devient Une Célébration Dans Les Clubs De Foot Amateurs

Un roulé-boulé d’anthologie.


 

Adblock Detected

We charge advertisers instead of our readers. If you enjoy our content, please add us to your adblocker's whitelist. We'd really appreciated it.