PNL posé au sommet de la Tour Eiffel dans "Au DD", que représente ce symbole pour les jeunes de banlieue ?

“C’est peut-être rien pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup.”

By
Musique 

Reclus dans sa galaxie depuis plus d’un an, PNL a traversé des pluies d’astéroïdes et des nuées d’étoiles pour atterrir en plein Paris avec “Au DD” il y a quelques jours. Pressenti par les fans, cet atterrissage ne s’est pas fait sur une de leurs tours des Tarterêts à Corbeil-Essonnes mais sur un des symboles les plus forts et représentatifs de la ville lumière : la Tour Eiffel. Si les deux frères avaient déjà utilisé la Dame de Fer comme simple toile de fond dans le clip de “DA” en 2016, ils matérialisent ici leur ascension fulgurante en s’asseyant au sommet de la tour parisienne. Le “Paris c’est loin” que chantaient Booba et Damso n’est alors plus un simple horizon inatteignable. Le rappeur Medine soulignait d’ailleurs ce symbole fort dans un récent tweet sur un air de France Gall : “2 rebeu sur la tour FL debout, c’est peut être rien pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup”, et nous avons demandé à des jeunes rappeurs, photographes, D.A ou étudiants de banlieue parisienne de nous expliquer ce qui se cache derrière ce “beaucoup”.

Posés à l’aube au sommet de la Dame de Fer comme ils pourraient l’être sur le toit d’un bâtiment de leur 91, les frères Andrieu ont frappé de plein fouet les yeux de la banlieue. Des yeux dans lesquels cette tour a toujours eu une image contrastée comme l’avoue Marvin Bonheur, photographe originaire de la cité des 3000 à Aulnay-sous-Bois : “tous les symboles comme la Tour Eiffel, quand tu n’aimes pas la France, ils représentent cette haine que tu as. C’est une petite haine qui te dit ‘c’est pas un endroit pour toi’, ‘tu n’es pas le bienvenue’ et tu n’es pas associé à ce genre de monument, malgré que tu trouves ça beau, parce que ça l’est.” La deuxième ligne de N.O.S dans “Au DD” sublime alors ce paradoxe quand sur la Tour Eiffel illuminée il lance : “Toujours dans mon 91 parce que j’suis baisé par Paname.” 

Des étoiles plein les yeux, bienvenue dans la galaxie PNL

“Le clip c’est tellement un truc de fou, que pour ma part en toute sincérité ma première réaction a été de me demander si c’était vraiment vrai !”. Se frotter les yeux. Voilà la première réaction de Brvmsoo, jeune rappeur originaire de Nanterre en voyant le clip de “Au DD”. Programmé à 20h le vendredi 22 mars dernier, l’atterrissage de PNL sur la Tour Eiffel a laissé pantois Paris, et toute sa banlieue avec. Bishop Nast, photographe originaire de Clichy-sous-Bois est du même avis : “Quand j’ai vu le clip, je me suis dit que les gars ne faisaient que de progresser. Dès le début j’étais choqué. Le son j’aurais pu ne pas l’aimer. Mais grâce à un beau clip, ça m’a fait aimer le son.” Un visuel qui met des images sur un son. On pourrait même avoir une pensée pour Pharrell et sa synesthésie, phénomène neurologique qui associe plusieurs sens.

Marvin Bonheur pousse le raisonnement un peu plus loin : “Ce que j’aime avec eux c’est qu’il te mettent dans un monde. Ce n’est pas juste de la musique. Si tu prends chaque élément indépendant de leur univers comme leur style vestimentaire ou leur musique, ce n’est pas un truc de ouf mais l’ensemble est incroyable. Quand j’ai vu le clip je me suis dit, c’est les meilleurs. Il n’y a rien à dire.” Rarement des artistes ont été autant acclamés par tout le pourtour de la couronne parisienne. La musique passe même au second plan, quand l’art visuel devient si fort et Jonathan, étudiant en architecture de 20 ans originaire des Fauvettes à Neuilly-sur-Marne inscrit leur art dans la légende : “Ils sont sur une autre galaxie, parce qu’une autre planète ce serait trop gentil pour les autres. Quand Jay-Z et Beyoncé ont loué le Louvre, ça leur a coûté bonbon mais ce sont des multi-millionaires. Là on parle d’un groupe en indé qui loue la Tour Eiffel… je ne savais même pas que c’était possible.” Impossible, inaccessible… la frappe d’Ademo et N.O.S a laissé tout le monde groggy et encore plus les banlieusards. La violence de la claque visuelle passée, l’analyse laisse place à une multitude d’interprétations.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Sur un nuage de l’enfer ☁️ #AuDD #DeuxFrères #Lalbum #5AVRIL ??

Une publication partagée par @ pnl_nos le

“Ils ont transformé la Tour Eiffel en rainté”

“Amnésie de la Nation”, “relégation”, “jeunesse déracinée”, “zones délaissées”… ces mots ne sont pas issus d’un morceau de rap conscient mais du dernier rapport sur les banlieues de l’ancien ministre Jean-Louis Borloo, complètement ignoré par Emmanuel Macron en 2018. Paris c’est loin, et pas qu’en kilomètres. Symbolisant cette fracture avec la capitale française, la Dame de Fer est apprivoisée à merveille par PNL, qui la façonne au fil de son “Au DD”. “Dans les 5 premières secondes, il y a une image qui est restée bloquée dans ma tête : ils ont transformé la Tour Eiffel en rainté (lieu où se vend de la drogue). Visuellement, la Tour Eiffel est un rainté. Ils sont sur une autre sphère et visuellement, ils le montrent. Les premières séquences du clip, ils sont au-dessus des nuages et ils descendent sur Paris. Ça m’a rappelé une punchline de Damso, ‘je balance ma pisse sur les Champs-Élysées’ et je pense que PNL c’est bien au-dessus que pisser sur les Champs” lance Jonathan.

“Ce clip c’est un peu comme une peinture d’histoire qui vient figer un moment historique.” Jonathan, 20 ans.

Bishop Nast remarque la même séquence que l’étudiant en archi pour évoquer l’attachement du duo du 91 à son quartier : “selon moi ils montrent que même s’ils ont percé, ils restent rattachés à leur cité et malgré ça, ils arrivent à accéder à des endroits inaccessibles, symbolisés ici par la Tour Eiffel. Je le vois comme un rattachement à leur cité, mais une envie de s’en sortir et d’aller voir autre chose. Une ascension tout en restant les mêmes. La preuve, ils ont mis un four (lieu où se conditionne la drogue) dans la Tour Eiffel. Ils disent que Paris c’est la banlieue. Qu’à Paris ils sont chez eux.” “Vivre ensemble, vivre en grand” se titrait le rapport Borloo sur les banlieues. Les deux frères de PNL montrent ici qu’ils vivent comme il veulent, où ils veulent et résolument en grand. Marvin Bonheur abonde dans ce sens, soulignant même l’ouverture d’esprit du groupe : “Le fait que PNL soit passé au-dessus de cette espèce de rancœur qu’au quartier on peut avoir et qu’il se soit dit ‘en fait je vais pas rester au quartier, je vais aller sur la Tour Eiffel et si on me dit que c’est pas un lieu pour nous et bien je m’en bats les couilles, j’y vais quand même’, j’ai trouvé ça très fort dans la signification qu’il y a derrière. Je pense que c’est ce qu’ils ont voulu montrer et ça marche de ouf.” Sans parler de réconciliation avec la ville lumière, le duo des Tarterêts chuchote cette idée qui voudrait que Paris appartient désormais à la banlieue.

Paris, la banlieue de la banlieue

“Je ne me rappelle pas avoir déjà vu un groupe de rap monter au sommet d’un monument, même à l’étranger et se l’approprier de la sorte. J’ai carrément l’impression que maintenant la Tour Eiffel appartient à la banlieue, je ne la vois plus du même œil ! C’est chez nous la bas désormais !” s’enthousiasme le jeune Brvmsoo. Cette idée d’ascension est aussi évoquée par Kylian et Solène, étudiants de 18 et 17 ans originaires du Val d’Oise : “Il y a 4 ans, ils ont fait un clip où on voyait la Tour Eiffel de très loin, et là en 2019 ils sont au sommet, c’est fort, et beau.” Un message fort, sublimé par un monument qui frappe, encore plus dans ces yeux-là, comme l’affirme Jonathan : “Ils ont choisi la Tour Eiffel parce que c’est mondialement reconnu. Elle est inaccessible pour les banlieusards parce qu’ils ont toujours été mis à l’écart physiquement et psychologiquement et là c’est un renversement total.” Le jeune étudiant en architecture va même plus loin en inscrivant les actes de PNL dans l’histoire. Comme si ce renversement était désormais gravé dans le marbre et symbolisé par “Au DD” : “Ce clip c’est un peu comme une peinture d’histoire qui vient figer un moment historique. Genre le couronnement de Napoléon par Jacques-Louis David, c’est un peu le même délire. Pour moi “Au DD” c’est la même chose. On vient figer le fait qu’aujourd’hui, culturellement, la banlieue prend le dessus sur Paris. C’est un acte fort que Jacques-Louis David peint dans son tableau. Il peint Napoléon qui s’auto couronne en prenant la couronne des mains du Pape et se la pose sur la tête. PNL fait la même chose. Ils vont au dernier étage de la Tour Eiffel et se roulent un pers (se dit d’un joint qu’on ne partage pas).”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Fallait bien s’asseoir quelque part ?. #DeuxFréres5Avril

Une publication partagée par PNL (@ademoofficiel) le

Si Medine, Ninho, Sofiane et consorts chantaient “la banlieue influence Paname, Paname influence le monde”, Paname pourrait déjà appartenir à la banlieue selon les têtes bien pleines des jeunes de cet éditorial. De Neuilly-Plaisance à Villiers-le-Bel en passant par Nanterre ou Aulnay-sous-Bois, posés au sommet de la Tour Eiffel, PNL a au moins eu le mérite de changer quelques chose dans le regard de la banlieue. Et Marvin Bonheur, qui porte ici son patronyme à merveille, résume ce regard nouveau avec brio : “Je n’ai jamais vu d’artiste rap faire quelque chose d’aussi beau avec la Tour Eiffel. C’est le plus beau clip de musique que j’ai vu avec la Tour Eiffel. Je ne l’avais jamais vu aussi belle en fait.”

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

La jeune marque française Aime-Moi présente sa toute première sneaker
Footwear

La jeune marque française Aime-Moi présente sa toute première sneaker

Moderne et confortable.

Mbappé dévoile des crampons Nike inédits
Footwear Sports

Mbappé dévoile des crampons Nike inédits

Une paire qui sortira fin mars.

Patta et C.P. Company dévoilent leur collection à l'esprit fonctionnel et sportswear
Mode

Patta et C.P. Company dévoilent leur collection à l'esprit fonctionnel et sportswear

Sortie prévue dans quelques jours.


Off-White™ x Nike, Balenciaga, ALYX... La mode s'est-elle emparée de la running culture ?
Footwear Mode 

Off-White™ x Nike, Balenciaga, ALYX... La mode s'est-elle emparée de la running culture ?

La mode a épousé la foulée du running, et semble tenir la distance.

Justin Bieber arrêté par la police à cause de sa paire de Nike x Off-White™
Mode

Justin Bieber arrêté par la police à cause de sa paire de Nike x Off-White™

“Virgil, tu me tues mec”

Antoine Griezmann annonce la date et l'affiche du premier match NBA à Paris
Sports

Antoine Griezmann annonce la date et l'affiche du premier match NBA à Paris

Rendez-vous en 2020.

More ▾
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.