Les salariés du Nike Store des Champs-Élysées lancent une grève spontanée pour protester contre leurs conditions de travail

“Ras-le-bol général”.

By
Mode

Ce mercredi, une grève spontanée des salariés du Nike Store des Champs-Élysées a éclaté. Une quarantaine de salariés occupaient ainsi le trottoir de la célèbre avenue pour protester contre leurs conditions de travail. Ils réclament notamment une augmentation de leur rémunération avec la mise en place d’un treizième mois, et le paiement des heures en soirée au tarif majoré légal.

“C’est parti le 8 octobre d’un ras-le-bol général sur les salaires et la pression des managers dans les stocks du magasin”, explique Roman Sicre, vendeur au magasin, pour l’AFP. On aura entendu une autre vendeuse lancer un “Nike, respect me” en anglais, tandis que d’autres distribuaient des tracts pour expliquer leurs revendications aux touristes et passants. Actuellement, le paiement des heures en soirée (21h à 23h) est majoré à 15% pour les salariés du Nike Store alors que le tarif légal prévoit 100%. Le syndicat Sud Commerce, contacté par les grévistes, a mis en place une section syndicale pour entamer les négociations.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.