L'Assemblée nationale vote une loi pour encadrer le travail des enfants influenceurs

Les horaires et les revenus dans le viseur.

By
Lifestyle

L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, ce mercredi, une loi visant à encadrer le travail des enfants influenceurs. Porté par le député LREM Bruno Studer, ce projet poserait un cadre juridique sur l’exploitation commerciale de l’image des mineurs de moins de 16 ans sur le net, et fera de la France l’un des pays pionniers en la matière s’il est finalement adopté.

Dans le détail, cette loi viendrait encadrer les activités de production de vidéos online dès lors qu’elles dépasseront un certain volume de contenus et de temps consacré. Si la relation de travail sera établie, les créateurs dudit contenu devront obtenir une autorisation auprès de la commission des enfants du spectacle. Et de même que pour les enfants acteurs ou mannequins, les horaires et la rémunération seront alors encadrés, cette dernière étant alors bloquée en partie jusqu’à la majorité de l’enfant.

Comme l’a rapporté le député Bruno Studer, la loi prévoit également l’adoption par les différentes plateformes de diffusion de chartes visant à lutter contre l’exploitation commerciale de l’image des enfants. Des échanges sont engagés avec YouTube et Snapchat, les autres réseaux sociaux se font encore attendre. Restez connectés pour en apprendre plus sur cette loi, et si vous l’ignoriez, sachez que la France “est de loin le pays qui rémunère le mieux ses influenceurs pour des campagnes”, selon une étude récente.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.