Instagram va cacher du feed les photos photoshoppées

La lutte contre les fausses images pourra t-elle également être un obstacle à l’art numérique ?

By
Tech

Facebook, Inc. continue de lutter contre les fake news, en ajoutant une fonction Instagram qui cache les images photoshoppées.

Découverte par le photographe de San Francisco Toby Harriman, la dernière fonctionnalité avertira l’utilisateur avec un panneau noir “fausses informations” sur les images réputées altérées. Cependant, les utilisateurs auront toujours le choix de visualiser l’image réelle, ainsi que de savoir pourquoi la photo a été cachée en premier lieu. Comme pour les photos et contenus dits “choquants”.

Des vérificateurs indépendants

Selon Instagram, l’application déterminera l’authenticité d’une image en utilisant “une combinaison de commentaires de notre communauté et de la technologie”. La photo sera ensuite transmise à des vérificateurs indépendants. Si l’image est considérée comme fausse, le message d’avertissement “Fausse information” sera placé sur l’image. Ces photos retouchées seront également supprimées des pages Explore et Hashtag d’Instagram et seront automatiquement signalées lors de futurs posts.

L’art numérique en danger ?

Bien que cela puisse être un outil utile pour lutter contre la désinformation, Harriman souligne qu’il pourrait constituer un obstacle pour l’art numérique. “Intéressant à voir et curieux de savoir si cela n’ira pas trop loin. Si j’aime aider à mieux associer real vs photoshop, jai également un immense respect pour l’art numérique et je ne veux pas avoir à passer à travers les barrières pour le voir.”

Cette décision découle de fortes critiques contre Facebook en tant que pourvoyeurs de fake news lors de la campagne présidentielle des États-Unis en 2016. Les rapports affirment que l’échec de Mark Zuckerberg à réprimer les fake news a fourni une plate-forme pour les médias – quelle que soit leur position politique – pour atteindre un public.

Malgré le contrecoup, cependant, le fondateur de Facebook a annoncé fin 2019 que le géant des médias sociaux ne vérifierait pas les publicités politiques en raison de la liberté d’expression. “Nous ne vérifions pas les publicités politiques. Nous ne faisons pas cela pour aider les politiciens, mais parce que nous pensons que les gens devraient pouvoir voir par eux-mêmes ce que les politiciens disent. Et si le contenu est digne d’intérêt, nous ne le retirerons pas non plus même s’il entrerait en conflit avec bon nombre de nos normes”, avait expliqué Zuckerberg. “Je sais que beaucoup de gens ne sont pas d’accord, mais, en général, je ne pense pas qu’il soit juste pour une entreprise privée de censurer les politiciens ou les informations dans une démocratie. Et nous ne sommes pas les seuls ici. Les autres grandes plateformes Internet et la grande majorité des médias diffusent également ces mêmes publicités“.

Récemment Instagram avait également annoncé son intention d’être plus sévère sur les posts sponsorisés. 

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.