COMME des GARÇONS accusé d'appropriation culturelle pour les coiffures de son défilé

La marque a par la suite présenté ses excuses.

By
Mode

COMME des GARÇONS a suscité la polémique pour son défilé Automne/Hiver 2020 à la Fashion Week de Paris vendredi dernier. La marque japonaise, qui avait coiffé ses mannequins de perruques tressées, s’est vue accusée d’appropriation culturelle sur les réseaux.

Contactée par le média Dazed, la marque a par la suite présenté ses excuses. “L’inspiration pour les coiffes du défilé était le look d’un prince égyptien. Nous n’avons jamais eu l’intention de manquer de respect ou de blesser qui que ce soit – nous nous excusons profondément et sincèrement pour toute offense qui aurait été causée“, a-t-elle déclaré. Le coiffeur à l’origine des perruques, Julien d’Ys, s’est également excusé après avoir pourtant qualifié la critique de “stupide” sur Instagram. “Mon inspiration pour le show était un prince égyptien, look que j’ai trouvé vraiment beau et inspirant. C’était un hommage. Je n’ai jamais eu l’intention de blesser ou d’offenser qui que ce soit, jamais. Si je l’ai fait, je m’excuse profondément“.

COMME des GARÇONS n’est pas la première marque accusée d’appropriation culturelle ou de racisme. Ces derniers mois, les Maisons Prada et Gucci ont aussi suscité la polémique, la seconde ayant réagi en nommant un responsable mondial de la diversité, de l’équité et de l’inclusion.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.