Contrat Signé En Direct, Nouvelles Attaques Contre Kaaris... Voici Tout Ce Qui S'Est Passé Dans TPMP Avec Booba

B20 était ce soir l’invité de Cyril Hanouna.

By
Musique Entertainment

Booba était ce soir l’invité exceptionnel de Cyril Hanouna dans TPMP. Voici un récap de tout ce qui s’est passé lors du passage du D.U.C. dans l’émission de C8.

Quelques mois après Kaaris, c’est au tour de Booba d’être l’invité de Touche Pas à Mon Poste. Si le D.U.C. se fait rare à la télévision, il a choisi l’émission de Cyril Hanouna pour revenir sur le combat contre K2A qui fait tant parler. Et l’organisation de cet événement semble dans une impasse. Booba souhaite organiser le combat en Suisse et a déjà validé un organisateur tandis que Kaaris préfère la Tunisie et a rédigé un contrat qui n’attend que B2O pour être signé. Si les fans s’impatientent d’avoir finalement des réponses, TPMP était l’occasion parfaite pour Booba de s’expliquer.

Le début du clash :

Booba revient d’abord sur le début de son embrouille avec K2A : “C’est une longue histoire mais le vrai commencement c’est lorsqu’il a fait un freestyle sur Skyrock où il m’attaque. C’est inacceptable qu’il me clashe. J’ai appris à le connaitre, j’ai pas trop aimé le personnage.” Un téléspectateur lui demande ensuite si ce genre de clashs touche la famille du rappeur : “Non ma famille est pas impactée par les clashs. Ma mère ça l’a fait rire.”

La bagarre d’Orly :

Lorsqu’on lui demande si il regrette la bataille survenue avec Kaaris à l’aéroport d’Orly, Booba est catégorique : “Non je ne regrette pas la bagarre d’Orly. Je regrette de ne  pas l’avoir massacré car il courait vite. Mais personne n’a été blessé donc je ne regrette pas.”

La proposition de Kaaris en Tunisie :

Depuis quelques jours, Kaaris affirme attendre que son némésis signe un contrat stipulant que le combat aurait lieu en Tunisie. Un lieu que B20 n’a jamais approuvé et qui ne tient pas debout selon le rappeur : “Le contrat qu’il nous a envoyé c’est pas celui qu’il a signé. Son nom n’est même pas écrit.  Le combat qu’il organise c’est un truc de touriste. La Tunisie c’est trop loin. Le but c’est que tout le monde puisse venir, c’est un show.”

Le combat en Octogone :

Lorsque les chroniqueurs de l’émission lui demandent si il ne préférerait pas discuter autour d’une table avec son ennemi, Booba répond : “On a passé le temps de discuter maintenant c’est la bagarre.C’est une vraie haine.” Et alors que certains chroniqueurs s’inquiètent que le rappeur ne donne pas le bon exemple, le D.U.C. rétorque : “C’est juste un combat de boxe, ça reste du sport. C’est un show. Si j’avais su jouer au tennis je lui aurais proposé un match, mais je ne sais pas jouer.”  Certains chroniqueurs insistent cependant en affirmant que le rappeur a le devoir d’être un exemple pour les jeunes qui le suivent. Booba pense différemment : “Je cherche pas à être un exemple. Je rêvais pas d’être artiste, je vis ma vie. La bagarre d’Orly oui c’est un mauvais exemple mais là c’est juste un combat de boxe.”

Cyril Hanouna avoue qu’il pense que le combat n’aura jamais lieu. Et il semble que l’artiste est d’accord avec l’animateur : “Kaaris veut la Tunisie, il fait aucun effort pour que ça se fasse. Il est bloqué. Pour moi il veut pas le faire. Je pense qu’il signera pas (le contrat que Booba propose en Suisse). J’ai peu d’espoir. Sinon on aurait déjà trouvé un compromis.”

Booba choisit la Suisse :

Depuis quelques temps, Booba évoque la Suisse pour un éventuel combat et a même trouvé une organisation qui serait prête à mettre en place un tel événement : “J’ai proposé la Suisse. J’ai un organisateur qui est prêt à le faire là-bas. C’est une grosse organisation, c’est très professionnel. C’est pas loin tout le monde pourra venir.” Le président du SHC, plus grosse organisation de MMA en Europe, arrive alors sur le plateau avec un organisateur. Il est interrogé par Cyril Hanouna et explique ce qui est prévu : “ Nous on est prêts, tout est mis en place. Ca serait à Genève dans une salle de 12000 personnes en Septembre.” Mais si Booba et la SHC sont prêts, Kaaris ne semble pas l’être : “On a essayé à plusieurs reprises de rentrer en contact avec Kaaris mais aucune nouvelle malheureusement.” Le rappeur ajoute : “”Pour l’instant c’est un contrat de base. Faut qu’on se mette d’accord mais je suis prêt à le signer ce contrat.”

Signature du contrat en direct :

Alors que la fin de l’émission approche, Booba invite son nouveau protégé Dixon à interpréter son morceau “En vue”. Passé par la Nouvelle Star, le chanteur est produit par le label de Booba et validé par le D.U.C. : “Il est très talentueux.” 

Puis, tout comme lors du passage de Kaaris dans l’émission il y a quelques semaines, Cyril Hanouna tente d’appeler le rappeur de Sevran pour qu’il puisse échanger avec son némésis en direct. Malheureusement pas de réponse, mais l’animateur laisse tout de même un message sur son répondeur que Booba conclut d’un sarcastique “Gros bisous.”

Enfin, alors que Cyril Hanouna annonce que B20 a ramené des sandwichs grecs pour tout le public, le rappeur se saisit du contrat ramené sur le plateau par les organisateurs du SHC et le signe en direct avec les caméras pour témoins. Reste à savoir si Kaaris apposera également sa signature sur le fameux papier.

Restez connectés pour la suite du clash entre Booba et Kaaris.

Juste avant l’émission, Patrice Quarteron attendait Booba devant les locaux de C8 pour s’expliquer.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.