À deux jours de son procès, ce qu'il faut retenir de l'affaire 6ix9ine

Tekashi 69 bientôt fixé.

By
Musique

C’est une affaire qui aura tenu les médias en haleine depuis près d’un an. Arrêté par le FBI en novembre 2018 pour son implication dans un gang, les Nine Trey Gansta Bloods, et notamment pour des affaires de racket, de possession d’armes à feu et de trafic de drogue, Tekashi 69 sera bientôt fixé sur son sort. En tout, ce sont 17 chefs d’accusation pour son activité dans le gang de la East Coast qui étaient retenus contre lui et pour lesquels il a plaidé coupable avant d’obtenir le statut de témoin. Une coopération qui avait fait beaucoup parler d’elle et qui devrait lui permettre d’obtenir une peine allégée, voire nulle, dans le procès qui sera rendu ce mercredi 18 décembre alors que 47 ans de réclusion étaient requis contre lui.

“Soulagé” par son arrestation

L’artiste de 23 ans avait en effet dénoncé plusieurs membres du gang lors de son procès. Suite à quoi son ancien manager, le boss de Nine Trey, et plusieurs autres membres du gang ont été interpellés et condamnés à de lourdes peines de prison. En plus de son entière collaboration, 6ix9ine avait également fait parvenir une lettre au juge chargé de l’affaire pour expliquer certaines de ses actions. Il avait notamment confié que son séjour en prison avait fait de lui un autre homme et que son arrestation l’avait même “soulagé” car lui permettait de mettre un terme à ses activités liées au gang une bonne fois pour toutes.

De quoi changer quelque peu l’opinion du tribunal et relancer le débat sur sa libération. “J’ai du mal à trouver les bons mots pour exprimer à quoi ressemble ma vie depuis un an. Honnêtement, j’ai l’impression que mon monde s’écroule. Il n’y a aucune excuse, aucune justification pour expliquer tous ces crimes (…) Je me suis senti soulagé après mon arrestation“, indiquait-il alors qu’il faisait pourtant l’éloge de ses activités criminelles dans plusieurs de ses chansons et notamment sur Billy. “We the fuckin’ M.O.B., nigga / These niggas bleed different / We don’t bleed nigga / We make niggas bleed, Blood! / TR3YWAY!”, scandait-il notamment sur le morceau. Aux États-Unis, plusieurs rappeurs ont d’ailleurs vu certains de leurs lyrics, et même leurs clips, se retourner contre eux récemment. Des paroles et des images, parfois loin de la réalité, qui étaient alors utilisées en tant que preuves dans un tribunal.

Libéré dès la fin du procès ?

Les procureurs en charge du dossier, eux, demandent la libération du rappeur. “Daniel Hernandez (le vrai nom du rappeur) a fourni au gouvernement des informations critiques sur la structure et l’organisation des Nine Trey Gangsta Bloods. Il a identifié les principaux acteurs de gang et a décrit avec précision les actes de violence dont il a personnellement été témoin ou dont il a entendu parler dans les Nine Trey. Hernandez a témoigné face à des menaces sur sa sécurité et celle de sa famille“, précise l’un deux. Selon plusieurs rumeurs, un accord pourrait être trouvé et le rappeur pourrait être libéré dès la fin de son procès, dans 48h, après que le juge ait abandonné les charges contre lui.

Reste que la question de sa sécurité se pose, lui qui a refusé la protection du gouvernement après ses témoignages incriminants. Tout comme le public et les médias, les Bloods attendent impatiemment le verdict de l’affaire et pourraient s’en prendre à lui selon les médias américains. Réponse dans 48h.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

M+RC NOIR annonce l'ouverture d'un pop-up store à Paris
Mode

M+RC NOIR annonce l'ouverture d'un pop-up store à Paris

Avec des pièces exclusives.

Voici les 30 meilleurs titres rap de l'année 2019 selon Pitchfork
Musique

Voici les 30 meilleurs titres rap de l'année 2019 selon Pitchfork

Avec Gunna, Young Thug ou encore Lil Uzi Vert.

Toutes les pièces du drop Palace de la semaine
Mode

Toutes les pièces du drop Palace de la semaine

Avec les derniers items de sa collaboration avec GORE-TEX.


Samsung dévoile deux nouveaux smartphones milieu de gamme
Tech

Samsung dévoile deux nouveaux smartphones milieu de gamme

Notamment dotés de quatre capteurs photos performants.

colette remet en vente 30 paires de son iconique Air Jordan 1 Retro High "Bonjour Au revoir" au prix de 18 euros
Footwear

colette remet en vente 30 paires de son iconique Air Jordan 1 Retro High "Bonjour Au revoir" au prix de 18 euros

Une opération menée avec StockX et pour la bonne cause.

MCM dévoile une toute première collection de sous-vêtements
Mode

MCM dévoile une toute première collection de sous-vêtements

Des pièces avec l’emblématique monogramme de la marque.

More ▾
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.