"Je n’ai jamais joué pour l’argent, je n’ai jamais joué juste pour le plaisir. Je veux gagner." - La lettre ouverte de Tony Parker pour annoncer sa retraite

Dans un entretien accordé à Bros-Stories.

By
Sports

Quelques heures après l’annonce de sa retraite sportive, l’ancien meneur de jeu des San Antonio Spurs est revenu sur sa décision et sur sa carrière dans un entretien fleuve accordé à Bros-Stories.

Thierry Henry, Nicolas Batum, Mister V, Fianso, Oxmo Puccino… ils étaient nombreux à saluer la carrière du Frenchie hier lors de l’annonce de sa retraite. Après une année passée dans la franchise NBA des Charlotte Hornets, T.P a décidé de quitter le club dirigé par Michael Jordan, qui sera d’ailleurs peut-être au Quai 54 pour l’édition 2019 du tournoi.

Loin d’être fatigué ou usé physiquement, le numéro 9 iconique des Spurs a évoqué plusieurs raisons d’emboiter le pas de ses deux compères Tim Duncan et Manu Ginobili qui ont mis un terme à leur carrière il y a respectivement deux ans et un an. Si l’éloignement de sa famille restée dans le Texas et l’âge ont joué un rôle dans ce choix difficile, c’est le manque de challenge qui a primé selon l’athlète : “Et si je ne joue pas pour être champion, je me demande pourquoi je joue. (…) Je pourrais facilement faire deux saisons de plus. Mais je ne veux pas jouer pour jouer, je n’ai jamais joué au basketball pour cela. Je n’ai jamais joué pour l’argent, je n’ai jamais joué juste pour le plaisir. Je veux gagner.”

Le joueur légendaire a aussi parlé du manque né de l’absence de Duncan et Ginobili, avec qui il a formé l’un des meilleurs Big Three de tous les temps : “Ces 17 ans ensemble, toutes ces victoires, avoir été les meilleurs dans l’histoire des victoires en playoffs, et le meilleur trio, tous ces records. A présent, je commence à réaliser un peu tout ce que nous avons accompli. La retraite de Manu et Tim a eu un petit impact, mais en même temps, comme je l’ai dit, je pensais bien que j’allais faire mes 20 saisons avec les Spurs. Le fait d’en avoir parlé avec Timmy et Manu m’a aidé un peu. Du genre, « OK, je suis prêt pour ça. Timmy et Manu ne jouent plus, ce n’est plus pareil.”

Dans cette interview, Tony Parker s’est aussi confié sur son après-carrière, lui qui dirige déjà deux équipes en France et qui va bientôt ouvrir son école internationale. Attendant de pied ferme le retrait de son numéro pour fêter sa retraite avec les Spurs, le Français paraît enthousiaste pour la suite. Rendez-vous sur le site de Bros-Stories pour lire l’interview en intégralité et dans le même genre, sachez que le Quai 54 vient de dévoiler son line-up entier.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.