Kim Kardashian va changer le nom de sa marque de sous-vêtements suite à la polémique

Kim K retourne son kimono.

By
Mode

UPDATE du 01/07/2019 : Créant un véritable tollé médiatique notamment au Japon suite à l’annonce du nom de sa nouvelle ligne de sous-vêtements “Kimono”, Kim Kardashian a décidé de changer le nom de sa marque. Accusée d’appropriation culturelle, la star de télé réalité désormais entrepreneure a annoncé sur Twitter qu’elle allait changer le nom de sa marque après avoir déclaré : “Mes marques et mes produits sont conçus avec tolérance et diversité et après des considérations profondes, je lancerai ma ligne de sous-vêtements sous un nouveau nom.” Jetez un œil aux tweets ci-dessous pour plus de précisions et dans l’actualité similaire, sachez que Kim Kardashian a récemment dévoilé un portrait de son dernier enfant.


UPDATE : Kim Kardashian a répondu à la polémique ayant suivi l’annonce du lancement de son nouveau label de sous-vêtements, Kimono. Accusée d’appropriation culturelle pour ce nom reprenant celui du vêtement traditionnel japonais, elle s’est défendue dans les colonnes de The New York Times.Je comprends et respecte profondément la signification du kimono dans la culture japonaise“, a-t-elle ainsi déclaré, disant vouloir construire sa ligne sur les principe de “l’inclusivité et de la diversité“. Cependant, Kim K ne prévoit pas de renommer les produits et continuera d’attendre l’approbation du nom de la marque. “Le dépôt d’une marque est un identifiant qui me permet d’utiliser le mot pour ma ligne, mais n’empêche ni ne restreint personne, en l’occurrence, de fabriquer des kimonos ou d’utiliser le mot kimono en référence au vêtement traditionnel”, a-t-elle poursuivi.


Il y a quelques heures, Kim Kardashian lançait sa nouvelle marque de sous-vêtements “Kimono”. Un nom de label qui a fait réagir de nombreux internautes, accusant la célébrité d’appropriation culturelle.

Après avoir lancé sa marque de maquillage KKW Beauty en 2017, Kim Kardashian présentait il y a quelques heures son nouveau label “Kimono”. Une marque de sous-vêtements designés pour dessiner la silhouette sous les vêtements disponibles dans 9 teintes différentes et dans des tailles allant du XXS au 4XL “pour tous les corps” partage Kim K. Le label souhaite ainsi inclure tous les corps et toutes les teintes de peau pour trouver une solution pour chaque femme, témoignait fièrement Kim Kardashian sur son Instagram. Mais si la ligne de sous-vêtements a été imaginée à partir d’un bon sentiment, le nom choisi pour la marque créé la polémique notamment au Japon.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Finally I can share with you guys this project that I have been developing for the last year. I’ve been passionate about this for 15 years. Kimono is my take on shapewear and solutions for women that actually work. I would always cut up my shapewear to make my own styles, and there have also been so many times I couldn’t find a shapeware color that blended with my skin tone so we needed a solution for all of this. The third pic is the solution short. I developed this style for all of those times I wanted to wear a dress or skirt with a slit and still needed the support. Introducing Kimono Solutionwear™ for every body. Coming Soon in sizes XXS – 4XL in 9 shades. I can’t wait for you to feel this fabric!#KimonoBody @kimono Photos by Vanessa Beecroft

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

En effet, le kimono est d’abord un vêtement traditionnel japonais, une robe ample tombant jusqu’aux pieds au tissu noble essentiellement portée pour les grandes occasions et les cérémonies. Une tenue chargée d’histoire et popularisée depuis le VIIIème siècle. De nombreux internautes regrettent ainsi que Kim K s’approprie un nom si significatif dans la culture nippone pour des vêtements n’ayant aucun rapport avec la robe traditionnelle. “Elle a juste choisi un nom avec Kim dedans” regrette Yuka Ohishi à la BBC. La buisness-woman a même déposé les marques “Kimono”, “Kimono Body”, “Kimono Intimates” et “Kimono World” aux Etats-Unis.

Alors que beaucoup pointent du doigt le manque de respect de Kim K envers la culture japonaise, d’autres redoutent que le mot “Kimono” soit bientôt majoritairement associé à cette marque plutôt qu’à la tradition japonaise : “Je pense que Kim a tant d’influence sur la pop-culture, j’ai peur que les gens ne connaissent le mot Kimono qu’à travers sa marque” partage Yuka Ohishi. Nombreux sont les internautes à rejoindre ce sentiment, un hashatag #KimOhNo ayant même été lancé sur les réseaux.

Découvrez ci-dessous quelques réactions à la marque “Kimono” de Kim Kardashian.

Récemment, accusé de plagiat, Virgil Abloh faisait également face aux critiques pour le dernier défilé Louis Vuitton.

Lire l'article en entier
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.