Komono Prend Le Large Avec Sa Collection Marine

Anton Janssens répond à nos questions.

By //Tech

En parfaite synthèse avec la vision du temps, Komono lance sa série “Marine” pour ce printemps/été 2018. La gamme minimaliste et audacieuse propose 4 paires de lunettes emblématiques : Monroe, Taylor, Lennon et Alex. Toutes munies de montures géométriques avec des branches en acier. La coloration bleue des lentilles apporte une profondeur unique à la conception. La collection est d’ores et déjà disponible sur le site officiel de Komono.

____

Quel est votre parcours ? Comment avez-vous débuté ? 

Avant de lancer la marque, j’étais un distributeur de vêtements, accessoires pour le Benelux. Les marques faisaient appel à moi pour des conseils, informations et stratégies. Je me suis dit qu’il fallait mieux utiliser mon savoir et ouvrir ma propre société. J’étais aussi un passionné d’accessoires, de design, de lunettes, de montres, combiner cette passion avec une expérience de distribution de Brand Building.

C’est une marque de mode et pas de montres avec des collections. Je suis d’Anvers, cette ville a un impact sur le monde global de la mode. C’est cet esthétisme, cette culture que nous emmenons dans nos produits.

8 ans plus tard, quel sont vos meilleurs succès, défaites, qu’attendez-vous des prochaines années ?

Le passé c’est le passé, nous vivons dans le futur, notre but est de pousser l’innovation, un vrai Contemporary Design avec de nouvelles collaborations à venir. On renforce l’équipe avec des nouveaux designers. Nous étions 2 au début et nous sommes maintenant 50. Nous avons des bureaux à Anvers, à Los Angeles pour soutenir le marché américain et un bureau à Hong-Kong , où nous nous concentrons sur le développement, la production et à venir la stratégie et le marketing.

Après Tokyo, pourquoi avoir ouvert à Amsterdam ?

Les gens connaissent Komono et apprécie la marque, ou ne la connaisse pas, notre stratégie était de créer un espace 3D, où tous nos projets peuvent être présentés comme nous le souhaitons. Anvers car c’est de là que nous venons, Tokyo (Harajuku), l’idée est de s’installer dans toutes les villes qui ont un impact sur le monde de la mode, l’année prochaine Paris, Berlin, Milan, New York, Copenhague …

Que représente  Paris, la France pour vous ?

C’est important pour nous d’avoir un pied sur Paris, de traduire cette esthétique Anversoise avec tous les grands créateurs qui viennent de l’académie, dont nous étions entourés toute notre vie. Cet esprit, le traduire dans un plan global, Paris c’est proche, en 2018 nous devons ouvrir un magasin.

Quel est votre meilleur souvenir ? 

Durant le Belge Fashion Award, environ 2000 personnes, nous avons  gagné le best fashion entreprenariat, je me suis retrouvé avec Dries Van Noten et Raf Simons sur le podium. Ce fut un moment inoubliable, d’avoir le respect d’une culture et d’en faire partie.

 

Lire l'article en entier
Komono

Vous pouvez aussi aimer