Sa vraie-fausse retraite, son nouvel album, sa marque… Sur un rooftop new-yorkais avec Joey Bada$$

Rencontre avec le king auto-proclamé du rap qui n’a rien perdu de sa verve, et qui promet du lourd.

By
Musique 

Non mais sérieux, vous y avez tous cru ! Ahaha bande de fous, c’était juste une blague !Joey Bada$$ est taquin. Alors quand il annonce sur les réseaux en janvier 2019 que son ultime opus ALL-AMERIKkKAN BADA$$ sera le dernier de sa jeune carrière, le rappeur d’aujourd’hui 25 ans veut simplement “emmerder” les fans. “Je peux être sarcastique, c’était le cas là-dessus“, nous glisse-t-il dans un sourire doré de grillz, costume propret et cigare à la main, posé sur un rooftop de sa ville de toujours, New York. Non, la retraite de Joey Bada$$ n’est pas pour tout de suite, et il nous confirme d’ailleurs le tweet, récent celui-là, qui aura rassuré son monde : un nouvel opus est bien dans les tuyaux. Après déjà trois ans d’attente, le king auto-proclamé du rap game honorera-t-il ses sujets de cette nouveauté très bientôt ? We working on it everyday, trying to get it to the people as fast as we can, répond-il en rappant. Taquin, Joey Bada$$ est aussi un personnage. Rencontre sous forme de point, à l’orée d’un nouveau tournant de sa carrière.

“Le nouvel album va être… mouah ! Ce sera parfait”

Musique encore. Et on insiste : quand même, le coup de la retraite avait beau être une vanne, ces trois dernières années, Bada$$ aura laissé l’impression de s’être concentré sur la gestion de son label, justement l’explication qu’il livrait pour motiver son retrait du game. Non ? “Je n’ai jamais ressenti le fait de devoir me concentrer sur mon label plus que ma musique“, assure-t-il d’abord, avant de concéder avoir dû “y accorder davantage de temps pour le développer“, dans cette ambition affichée de longue date d’être à la fois parmi les plus grands rappeurs, les meilleurs patrons de label et le directeur d’une marque de vêtements premium, tout en jouant l’acteur à l’occasion. “Mais j’ai définitivement replacé mon attention sur la musique et sur moi-même, car je me suis senti un peu étalé, alors je me suis remis aux choses essentielles“, acquiesce-t-il finalement.

On n’aura pas d’indication sur la release du nouvel album donc, mais quelques-unes sur la teneur du projet : ALL-AMERIKkKAN BADA$$ était engagé, et Joey de sous-entendre, quand on lui soumet l’hypothèse de lyrics dans la même veine, que le prochain aura toujours la parole revendicative, ces trois dernières années lui ayant permis de récolter “de quoi écrire quelques livres“. Il y aura également, à coup sûr, son egotrip de toujours. Inutile de lui demander de confirmer à ce sujet, tant ses réponses en sont teintées. Bada$$ verse aisément dans l’auto-satisfaction et la vantardise, il est ainsi depuis toujours – et c’est comme ça qu’on l’aime. Alors le futur opus sera au-dessus des précédents. “Il va être… mouah ! Ce sera parfait“, tease l’artiste. Et ça n’est pas la seule promesse de lendemains encore meilleurs qu’il peut formuler.

Photo Joey Bada$$

Crédits : Quentin De Briey

“Je n’achète plus de fringues, les gens m’en envoient et je les porte”

S’il dit que ses focus du moment sont sa “propre musique et la télé“, Bada$$ est aussi la star de la soirée où on le rencontre, célébration du lancement de la nouvelle mouture du parfum One Million de Paco Rabanne, dont il est l’une des égéries. Pas une première pour Joey en tant que modèle, lequel, pour expliquer le sens de cette collaboration… argue une nouvelle étape d’élévation dans sa quête des sommets. “C’est de l’élévation, de l’élégance, un nouveau niveau au-dessus. Tout ça s’inscrit dans la lignée de ce que j’ai déjà fait. Le next step ? De la progression, de la croissance toujours. Il ne faut jamais stagner, je veux rester ouvert et rebondir“, expose-t-il, disant vouloir transmettre face à l’objectif et “comme avec la musique, élégance, vérité, meilleure version de soi-même, élévation, pouvoir, coolness“. Le parallèle avec la mode se fait naturellement, il nous déclare alors toujours travailler à développer Pro Era, sa marque de vêtements pour laquelle il a toujours – et comme pour tout – nourri les plus hautes ambitions.

Je trouve qu’elle se développe super bien, on veut aller plus loin maintenant, faire des drops réguliers et mensuels de nouveautés“, se réjouit-il. Pour autant, on entend par “développement” rentabilité plus que qualité, ses produits, des basiques streetwear, s’apparentant davantage à du merch. Mais Joey n’en a cure : “Je ne prévois pas de faire de shows mode avec Pro Era ou de trucs comme ça. Si ça se présente naturellement, fuck it, bien sûr je ne vais pas arrêter le truc, mais ce n’est pas ma vision de la marque, je veux juste être streetwear all the way. Qui sait plus tard je ferai peut-être un truc plus élevé, mais ce n’est pas du tout mon focus à l’heure actuelle“, pointe-t-il. La mode n’est pas une priorité, au point que Joey, qui préfère “le style, inné, à la mode qui est plus directive“, n’achète même plus de vêtements. “J’ai laissé les obsessions de côté. Je n’achète plus de fringues. Les gens m’en envoient et je les porte“. Il dit cependant ne pas rechigner aux Fashion Weeks, manière de nous glisser une dernière punchline avant de s’échapper dans les méandres de la grosse pomme. “Je vais toujours aux Fashion Weeks, mais pour exprimer mon style. Je pense que c’est un moment cool pour réseauter. Et puis, je m’assois front row, et le show peut regarder comment je suis habillé“. Joey Bada$$ est bien de retour, il nous avait manqué.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

Carne Bollente présente sa collection Printemps/Été 2020, inspirée de l'érotisme japonais
Mode

Carne Bollente présente sa collection Printemps/Été 2020, inspirée de l'érotisme japonais

“Island of Desires”.

Ladurée lance ses premiers macarons vegan
Food & Boissons

Ladurée lance ses premiers macarons vegan

Goût chocolat et caramel à la noix de coco.

arena revisite sa ligne streetwear "Icons" dans une nouvelle collection Printemps/Été 2020
Mode 

arena revisite sa ligne streetwear "Icons" dans une nouvelle collection Printemps/Été 2020

Presented by Arena
À travers une approche minimaliste contemporaine.


Gros plan sur les nouvelles Nike Dunk Low "Varsity Blue" et "Orange Blaze"
Footwear

Gros plan sur les nouvelles Nike Dunk Low "Varsity Blue" et "Orange Blaze"

Inspirées d’un pack de 1985 dédié à des équipes universitaires.

Maison Labiche collabore avec Le Musée Picasso
Mode

Maison Labiche collabore avec Le Musée Picasso

Et imagine deux t-shirts brodés en hommage au peintre.

Rentrez dans le nouveau store de JW Anderson à Londres
Mode

Rentrez dans le nouveau store de JW Anderson à Londres

Le créateur se dit amoureux de la capitale britannique.

More ▾
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.

Help Support Us

We need ads to keep the lights on and to continue providing free news to our readers. We’d appreciate your support by whitelisting HYPEBEAST on your ad blocker. That way you can keep reading all the great stories for free.

If you have already whitelisted us, simply refresh this page. To find out how to whitelist us, click the button below.

Back

Ajoutez-nous à la liste blanche

We appreciate your support in allowing HYPEBEAST ads. Most ad blockers have similar whitelisting steps and settings. If you need assistance, please contact us.

Adblock Plus

  1. Click on the red ABP icon in the upper right corner of your browser.
  2. Click “Enabled on this site” to disable ad blocking for the current site. In Firefox click “disable on HYPEBEAST”.
  3. Refresh the HYPEBEAST page that you were viewing.

Adblock

  1. Click the AdBlock hand icon.
  2. Click “Don’t run on pages on this domain”.
  3. A new “Don’t run AdBlock on…” dialog may be displayed in the middle of the screen.
  4. Move the “Site” slider to the right. After that, click “Exclude”.
  5. Refresh the HYPEBEAST page that you were viewing.

uBlock

  1. Click the uBlock icon.
  2. Click the large blue “power” button in the menu that appears to whitelist the current website.
  3. Reload the HYPEBEAST page that you were viewing.

Firefox Browser

Firefox Tracking Protection may activate our whitelist notice, which can be disabled temporarily for a browsing session by clicking the shield icon in the URL bar and following the instructions.

Disconnect

  1. Click the Disconnect icon.
  2. Click “Whitelist site”.
  3. Refresh the HYPEBEAST page that you were viewing.