Telfar présente un défilé unisexe à la Fashion Week de Paris pour redonner le pouvoir "aux putains de gens"

Dans l’antre de la Cigale.

By
Mode 

“TELFAR est une ligne indépendante 100% genderless appartenant à des noirs, créé en 2004 par Telfar Clemens alors qu’il était adolescent“. Voici comme se présente le label new-yorkais qui défilait ce lundi 23 septembre dans le cadre de la Fashion Week de Paris avec comme motto : “a new black avant garde”.

Et c’est dans l’enceinte de la salle de concert de La Cigale que Telfar a choisi de présenter sa collection Printemps/Été 2020. Au programme : des pièces déconstruites qui puisent leur inspiration dans la rue. Des jogpants associés à des collants résilles ou encore des polos sans manches sont venus habiller les mannequins du jour semblant sortir tout droit d’un casting de rue. “The world isn’t everything” (le monde n’est pas tout, ndlr) pouvions nous voir inscrit sur un large écran installé à la place de la scène de la mythique salle parisienne. Une vidéo tournant tout au long du show sous forme de cadavre exquis et qui laissait apparaître à tour de rôle l’artiste Petra Collins, le dramaturge américain Jeremy O Harris (dont la pièce Slave Play a débuté ce mois-ci à Broadway), le musicien Dean Blunt, la star du post-pop Steve Lacy, les rappeurs Butch Dawson et Bbymutha, la star de Moonlight Ashton Sanders… Du beau monde venu accompagner les modèles qui étaient eux même accompagnés par leur propre présence à l’écran.

“Le but de ce spectacle est le même que celui de la marque. À l’ère de la représentation, nous insistons sur la présence. Dans l’ère d’inclusion, nous ne pouvons pas nous contenter d’être inclus dans le monde de quelqu’un d’autre. Notre projet est de construire notre propre monde. Nos clients sont nos collaborateurs, sont nos cousins. Et comme le dit la critique de mode Cathy Horyn au sujet de Telfar : “le pouvoir au putain de gens”“, détaille Telfar qui a clôturé son show par un showcase du rappeur britannique Lancey Foux rejoint quelques secondes plus tard par tous les modèles. Une communion qui rappelait ô combien La Cigale est un lieu qui rassemble les âmes. Ce soir elles étaient venues de la rue pour mieux épouser ses allures de théâtre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

THANK YOU PARIS

Une publication partagée par @ telfarglobal le

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.