A$AP Rocky aurait vexé Donald Trump et la Maison Blanche après sa libération

Le Président et son équipe attendaient un “merci”.

By
Musique

C’était le feuilleton de l’été. Arrêté en Suède après s’être retrouvé dans une rixe, A$AP Rocky a finalement été libéré au début du mois d’août et est depuis rentré aux US, bien que reconnu coupable de “violences volontaires”. L’affaire a secoué les États-Unis et le Président Donald Trump s’est lui-même beaucoup impliqué dans la libération du rappeur. Sans doute guidé par des desseins politiques, Trump avait mis la pression sur le gouvernement suédois pour faciliter le retour de Rocky sur le sol américain. Et alors que le rappeur remerciait tous ses soutiens lors de sa libération, le fait qu’il n’ait eu aucun mot pour la Maison Blanche ou bien le Président passe mal, selon un long rapport publié par Yahoo.

A$AP a remercié ses soutiens… mais pas Trump

Pire encore, l’interprète de L$D aurait tout simplement ghosté Trump et la Maison Blanche au moment de sa libération. Une ingratitude à laquelle ne goûtent que très peu les acteurs impliqués dans les négociations et notamment le Pasteur Darrel Scott et Kareem Lanier, deux fervents supporters de Trump qui avaient mis en relation l’équipe du Président et celle d’A$AP Rocky avant son jugement. “La Maison Blanche n’a pas demandé quoi que ce soit. Il n’y avait aucune condition, mais nos conditions avec Kareem, ce que nous voulions seulement, étaient que les mecs disent merci”, confie Scott à Yahoo en assurant que pendant le procès du rappeur les relations entre les deux parties s’étaient déjà refroidies alors que le crew de Rocky et ses avocats ne répondaient plus aux messages envoyés depuis Washington.

“Tout ce qu’il avait à faire, c’était nous donner un coup de fil de deux minutes pour nous dire merci, ajoute le pasteur. Rocky ne nous a même pas appelé pour nous dire “Merci les gars, ça fait plaisir”, en privé. Même en privé”, déplore Scott. Visiblement, Trump et la Maison Blanche, qui voyaient d’un bon œil la libération de Rocky et qui espéraient une démonstration de bonne volonté envers la communauté afro-américaine via leur implication dans l’affaire, sont vexés de l’attitude de Rocky. Un geste du rappeur envers le Président lui aurait sans doute plus de crédit de la part de la communauté afro-américaine tandis que son silence ne fait qu’alourdir un peu plus l’atmosphère autour de ce sujet. Ce dernier n’a d’ailleurs plus évoqué l’affaire depuis le jour de la libération du rappeur, lui qui s’attendait à un peu de reconnaissance publique de sa part.

Et si vous l’aviez manqué, revivez en vidéo le retour sur scène d’A$AP Rocky après sa libération.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.