"Plus accessible, plus simple et plus juste" - Le co-fondateur de StockX Josh Luber nous explique la genèse, le succès et les projets de la plateforme de resell

Une réussite fulgurante.

Footwear 

En 2015, Josh Luber, Dan Gilbert et Greg Schwartz créaient StockX. Une entreprise de revente de sneakers, pièces streetwear, montres et bagagerie. Seulement quelques années après son lancement, la compagnie est devenue une référence dans le monde de la basket et était même récemment évaluée à plus d’1 milliard de dollars suite à un nouveau financement d’envergure.

À l’occasion de la Fashion Week de Paris, nous avons rencontré Josh Luber au sein de l’exposition parisienne StockX où se côtoyaient certaines des baskets les plus chères de l’histoire. L’entrepreneur est revenu sur la création et le futur de son entreprise, mais aussi sur le modèle boursier de sa compagnie.

L’histoire de StockX

En tant que “start-up guy” comme il se définit, Josh Luber créait déjà Servinity en 2007, un emploi du temps en ligne pour les employés de restaurant, puis Turntable.fm, dédié à la musique, avant de rejoindre la multinationale américaine IBM au sein de laquelle il travaillera de 2010 à 2015. Pendant cette période, il se penche également sur des projets annexes et fonde ainsi Campless en 2014, un guide de prix pour sneakers qui deviendra par la suite StockX.

Le choix paraît logique pour le passionné de sneakers qui nous décrit son histoire comme “la même que n’importe quel sneakerhead américain de 41 ans”, soit celle d’un joueur de basketball évidemment passionné de Michael Jordan qui s’offrira sa première paire de Air Jordan avec ses premiers dollars. Campless est donc la parfaite combinaison entre la passion de Josh pour les sneakers et son esprit d’entrepreneuriat. La compagnie deviendra ensuite StockX en juin 2015, début de la belle histoire du site qui se base sur un modèle économique simple, emprunté au marché boursier.

Stock Josh Luber interview

Un modèle économique efficace

À l’aube de la création de StockX, Josh Luber a une idée simple. Appliquer le principe du marché boursier, “le plus efficace depuis des années”, au milieu de la sneaker et du streetwear. On a pris le modèle de la Bourse et on l’a appliqué à une nouvelle forme d’économie. Un système plus accessible, plus simple et plus juste qui fait aujourd’hui la force de StockX.”

L’entrepreneur n’a en effet aucun doute sur la raison du succès de sa compagnie. Et son hypothèse de 2015 s’est avérée être juste puisque StockX a rapidement pris une place de leader dans le monde du resell, jusqu’à atteindre il y a quelques jours la valeur de 1 milliard de dollars. Et si ce modèle boursier fonctionne si bien, c’est aussi parce qu’il rend l’expérience d’achat et de vente beaucoup plus efficace selon Josh Luber.

Une expérience plus simple et accessible

Afin de démontrer l’efficacité de ce système économique, Josh Luber compare une expérience d’achat sur StockX à la Bourse de New-York : “Si tu veux acheter une action Nike à la Bourse de New-York, et que tu penses qu’il y a une chance pour que cette action soit fausse, ça changerait tout.” En effet, StockX garantit la légitimité des produits vendus sur son site en faisant passer chaque sneaker, hoodie ou montre dans les mains de spécialistes chargés d’authentifier chaque pièce. Une garantie qui rassure l’acheteur et lui permet une expérience plus simple. Les acheteurs n’ont à se préoccuper que du prix” continue Josh, qui assure que “c’est tout ce qui compte.” 

Il est vrai qu’à travers le resell de particulier à particulier, de nombreux autres facteurs rentrent en compte. Il faut soi-même trouver le produit parmi de nombreuses annonces, s’assurer de sa légitimité, définir la méthode d’envoi et espérer que le vendeur soit honnête. Des petits tracas que suppriment les intermédiaires comme StockX, lesquels simplifient toute transaction : “Sur StockX tu n’as pas à te soucier de tout ça. Il y a juste une page par produit et tout est anonyme. La seule chose qui t’intéresse c’est le prix.” La plateforme simplifie en effet la vie des vendeurs et des acheteurs au moment de leur achat mais aussi pour leur recherches.

Un marché de la sneaker transformé

En effet, les passionnés de sneakers et de streetwear vous confirmeront que trouver son graal peut prendre plusieurs heures voir jours de recherche intensive sur internet, à éplucher chaque forum, site d’enchère ou groupe Facebook. Avec plus de 26,000 produits sur son site, StockX est quasiment certain de vous permettre de trouver votre perle rare, influençant ainsi l’importance actuelle du monde de la sneaker. “Aujourd’hui tout le monde sait où trouver n’importe quoi parce qu’il y a Internet, HYPEBEAST ou StockX notamment”, commente Josh Luber qui se souvient du mystère et de l’exclusivité qui entourait la sneaker il y a encore quelques années seulement. Si certains collectionneurs peuvent regretter cette époque où la sneaker était un milieu plus fermé, le fondateur de StockX prône l’accessibilité pour la basket et le streetwear.

Stock Josh Luber interview

“Brouiller la frontière entre retail et resell” ou le futur de la plateforme

Si en seulement 4 ans StockX a réussi à s’imposer comme l’une des entreprises de référence dans le domaine du resell, Josh Luber reste ambitieux quant à l’avenir de sa compagnie. Ainsi, de nouveaux centres d’authentification ouvraient ces derniers mois en Angleterre, au Japon et en Chine afin de permettre aux acheteurs européens et asiatiques “d’avoir leurs produits plus rapidement, moins chers et plus simplement”, confie Josh. Une volonté qui perdurera dans les mois et années à venir pour StockX. Pour faciliter encore l’achat sur la plateforme, l’entrepreneur nous confie vouloir “brouiller la limite entre le retail et le resell.”

L’entreprise travaille en effet avec différentes marques afin que les deux marchés n’en forment plus qu’un et qu’il devienne aussi simple d’acheter une paire sur StockX que sur Nike.com par exemple.” Selon son fondateur, le but de StockX reste le même qu’à ses débuts : rendre le monde de la sneaker et du streetwear toujours plus accessible et faciliter l’achat et la vente de produits à travers la plateforme. Les années à venir nous confirmeront si l’univers du resell continue de changer pour se rapprocher de plus en plus du retail.

Pour en apprendre plus sur la revente de sneakers, découvrez notre étude sur la façon dont sont fixés les prix du resell aux cotés des experts d’Afterdrop.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

Kery James annonce la date de sortie de son film sur Netflix à travers un clip avec OrelSan
Musique Entertainment

Kery James annonce la date de sortie de son film sur Netflix à travers un clip avec OrelSan

Découvrez également les premières images du long-métrage.

Apple baisse le prix de ses MacBook Air
Tech

Apple baisse le prix de ses MacBook Air

Le MacBook Pro est également mis à jour.

Off-White™ attaqué en justice par une société appelée OffWhite pour contrefaçon de marque
Mode

Off-White™ attaqué en justice par une société appelée OffWhite pour contrefaçon de marque

Par une agence créative et design qui s’est lancée dans les années 90.


George R.R. Martin partage de nouveaux détails sur le prequel de Game of Thrones
Entertainment

George R.R. Martin partage de nouveaux détails sur le prequel de Game of Thrones

“The Long Night” se dévoile un peu plus.

Maison Kitsuné dévoile sa collection Automne/Hiver 2019-2020
Mode

Maison Kitsuné dévoile sa collection Automne/Hiver 2019-2020

Une ode casual à l’insouciance de la jeunesse.

BOYHOOD tease sa collection Automne/Hiver 2019 avec une collab avec DDP
Mode

BOYHOOD tease sa collection Automne/Hiver 2019 avec une collab avec DDP

BOYHOOD tease une nouvelle collab appelée “BYHDDDP”.

More ▾
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.