Sa vision en tant que designer, Kanye West et YEEZY... Discussion mode avec James Harden

Rencontre à Paris avec la barbe la plus célèbre de la NBA.

By
Sports Mode 

Pour son “Take on Summer Paris” Tour, adidas a embarqué cette année James Harden (Houston Rockets) et Donovan Mitchell (Utah Jazz). Les deux joueurs sont venus parfumer la capitale d’une douce odeur de NBA le temps de quelques jours. Au programme, visite du club Paris Basketball du 12ème arrondissement de la capitale, passage par le plus grand flagship au monde d’adidas des Champs-Elysées et concours de dunk sous la canopée des Halles. C’est ici que nous avons rejoint The Beard pour parler basket mais aussi de Paris, de ses collaborations avec adidas et de sa vision de designer. Rencontre.



HYPEBEAST FRANCE  : James, tu es de retour à Paris on imagine que cela te rend heureux car tu aimes beaucoup cette ville ?

James Harden (Houston Rockets) : J’aime la culture de la ville, à quel point elle est fashionable. Quand tu te balades dans Paris tu te rends compte que chacun a son propre style, c’est plutôt incroyable à voir. Et la nourriture est formidable, c’est toute cette ville qui est super. Il y a aussi un grand amour pour la NBA, il y a pas mal de joueur en NBA qui viennent de Paris et c’est formidable à voir.

HB FR : Tu as et tu vas encore cet après midi rencontrer la jeunesse française. Tu es une grande star ici, est-ce que tu mesurais l’amour du public français pour toi et pour la NBA ?

JH : Je l’imaginais un peu mais maintenant que je suis je me rend compte à quel point c’est amplifié ici. C’est également pour cela que je suis venu, pour rencontrer les fans et leur montrer toute ma gratitude. Je me devais de faire un stop ici.

HB FR : Tu es de passage en France en tant que membre de la famille adidas, une famille à laquelle tu appartiens depuis quelques années maintenant. Qu’est-ce que cela signifie pour toi ?

C’est énorme pour moi, cela va maintenant faire 4 ans que nous travaillons ensemble et nous grandissons également ensemble. La marque évolue et me permet aussi de m’élever, elle m’aide à grandir. J’apprécie ce partenariat que nous voulons tous amener au plus haut.

HB FR : Tu as tes propres baskets signature, une ligne de vêtements aussi … Participes-tu au processus de ces créations avec adidas ? Et si oui dans quelle mesure ?

À toutes les étapes. Je suis impliqué dans tous le processus. Des réunions design aux échanges d’emails, en passant par le choix des matériaux pour mes chaussures. Il y a également une collaboration avec Daniel Patrick qui arrive bientôt. On bosse !

HB FR : D’où te vient cette passion pour les sneakers et la mode ? Es-tu un sneakerhead ?

Cette passion est arrivée avec le temps. J’ai vu une photo de moi il n’y a pas longtemps, ça faisait 2 ans que je jouais en NBA et ce que j’ai vu… wouh c’était pas du tout la classe (rires). Avec le temps j’ai voyagé, fait un peu plus d’argent clairement, tu vois d’autres choses, rencontre d’autres gens, ça aiguise ton sens de la mode. Tu commences à te dire : “oh j’aime bien ça et ça ou ça” et tu finis par assembler des choses. Ça a pris un peu de temps mais j’y suis arrivé. Je ne me définirais pas comme un sneakerhead. J’aime les sneakers ça c’est sûr mais il y a un palier entre aimer les baskets et les collectionner.


Concours de dunk lors de la venue de James Harden aux Halles. Crédit Photo : PA Mulier/HYPEBEAST FRANCE


HB FR : Dans une précédente interview, tu as expliqué vouloir pousser encore plus loin cette passion pour la mode : “Je suis un athlète, mais j’aimerais aussi créer, laisser ma marque dans cet environnement”. Quelle est la vision du designer James Harden ?

JH : Je veux faire davantage de collaborations avec des designers, une chose que je n’aurai jamais pensé réaliser un jour. Je veux réduire l’espace qu’il peut y avoir entre le sport et la mode, c’est ce qui m’a poussé à aimer la mode, à la comprendre. Je veux essayer de créer une culture différente pour tous.

HB FR : Pour atteindre cet objectif, tu as cité Kanye West à titre d’exemple. Que penses-tu de sa contribution à adidas avec YEEZY, et plus généralement de son apport à la mode et aux sneakers ?

JH : Il a fait un travail formidable, il a créé son propre chemin, sa propre voie. C’est quelque chose que je veux également faire, pas simplement autour des sneakers, mais aussi à propos des vêtements. C’est un artiste il est très créatif et comme nous l’avons tous vu, il aime faire les choses à sa manière. Je suis pareil, je suis un joueur de basket c’est à moi maintenant de trouver ma voie.


Crédit Image : adidas

 


HB FR : Tu as co-signé une collection Y-3. Peux-tu nous parler de cette opportunité ?

JH : C’était incroyable. Il y avait une dizaine de pièces et des chaussures dans cette collection. Je me suis réellement senti comme un designer, c’est définitivement ce que j’essaie de construire avec adidas. Cette vision mode.

HB FR : La collection était vraiment minimaliste et chic. Ces termes te sont-ils chers dans ta vision de la mode ?

Chic oui, mais je ne veux pas non plus trop en faire. Je ne sais pas si ça fait sens pour vous mais je ne veux pas “être partout”. Je veux qu’on se dise en un instant : oh c’est la ligne de James Harden. Chaque designer à sa vision, certains aiment quand c’est ultra coloré, d’autres moins. Moi je veux que ça soit minimaliste oui ça c’est sur.

HB FR : Juste pour finir, la NBA a complètement changé de visage cet été… Il y a beaucoup de transferts, es-tu confiant pour le titre ?

Comme chaque année je suis confiant je pense que nous avons nos chances pour le titre. Rien a changé pour personne, c’est le but ultime pour chaque équipe à chaque nouvelle saison, pour chaque joueur, chaque organisation. Je l’ai déjà dit mais si on regarde la NBA de façon réaliste, il n’y a que 5 équipes qui peuvent prétendre au titre et je pense que nous faisons partie de celles-ci. Et ce Summer Tour c’est aussi pour ça, nous préparer à trouver un rythme, celui des play-off.

HB FR : Auras-tu quelques jours de vacances avant de revenir sur les parquets ? Qu’as-tu prévu ?

J’ai encore quelques jours oui mais je n’ai rien prévu. Je vais avoir 30 ans cet été, il faut que je trouve quoi faire pour célébrer ça. En attendant c’est travail et business pour devenir meilleur.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.