Premiere - le Rookie de la scène Afrobeat, Nonso Amadi, nous dévoile le clip de son titre "Comfortable" avec Kwesi Arthur

L’occasion, aussi, de nous parler de style musical et d’un EP à venir.

By
Musique 

Nous l’avions classé dans nos tops Afrobeat, Nonso Amadi est de retour avec le clip de son titre Comfortable, qu’il dévoile aujourd’hui en avant-première sur HYPEBEAST FRANCE. Un single annonciateur de deuxième EP pour le chanteur nigérian, deux ans après son remarqué War. On retrouvera, à l’image de ce son réalisé avec le rappeur ghanéen Kwesi Arthur, sa voix suave so R&B posée sur des mélodies afro-fusion.

Ce mélange de styles constitue pleinement celui de Nonso, comme un héritage de son enfance à Lagos, et d’une oreille à la fois bercée par la musique traditionnelle et celle des hits occidentaux qu’il entendait à la radio. De ses voyages aussi, lui qui du haut de ses 23 ans, est parti poursuivre ses études en Angleterre puis au Canada. Le jeune artiste nous a parlé de ce style, de même que de la nouvelle et talentueuse scène africaine dont il est l’un des principaux représentants. Rencontre.

Photo Nonso Amadi

Crédits photo : Jeremy Rodney-Hall

HYPEBEAST FRANCE : Nonso, peux-tu nous raconter ton parcours musical ?

Nonso Amadi : J’ai eu une éducation musicale très passive, quand j’étais gamin je ne me suis jamais vraiment mis en quatre pour apprendre un instrument, ni même écouter une chanson qui me plaisait vraiment. Cependant, le peu que j’ai écouté est resté en moi – une succession de chansons, de paroles, de styles d’artistes. Ce n’est que lors de ma dernière année de secondaire, quand un ami a ramené son ordi et son micro à l’école, que nous avons réalisé où toutes les années d’apprentissage inconscient étaient passées. J’ai été capable de poser sur différentes mélodies, sur différentes instrus. Après de nombreuses années à faire ça et à apprendre à écrire de la musique, j’ai commencé à devenir l’artiste que je suis aujourd’hui.

Tu te définis comme un artiste Afro-fusion/R&B. Comment définirais-tu ton style ?

Mon son est un mélange de différents styles, avec des éléments africains. J’ai grandi à une époque au Nigeria où il n’y avait pas que des afrobeats qui tournaient. Nous avions beaucoup de musique occidentale à la radio et à la télévision, mon style s’est donc formé en prenant cette influence occidentale tout en la mélangeant avec les sons traditionnels de mon passé – à Lagos. Je pense que cela a notamment donné naissance à un mouvement au Nigeria, où bon nombre des plus jeunes artistes du pays ne sont soumis à aucun son ni à aucun genre.

Photo Nonso Amadi

Crédits photo : Jeremy Rodney-Hall

Tu as dit vouloir aider à façonner la culture africaine. Il semble que ça passe chez toi par de nombreuses collaborations, comme celle-ci avec Kwesi Arthur, un grand talent ghanéen.

En tant qu’ambassadeur de la musique africaine, j’estime que c’est à moi qu’incombe la responsabilité d’inclure des éléments africains dans mes chansons, mais également de veiller à ce que les voix africaines soient entendues à l’échelle mondiale. Des collaborations comme celle avec Kwesi aident certainement à diffuser le message auprès des fans, mais j’aimerais aussi davantage collaborer avec d’autres groupes, du Royaume-Uni, de la France, des États-Unis, etc. La culture africaine est globale.

Du coup, avec quels artistes voudrais-tu collaborer à l’avenir ?

Il y a beaucoup d’artistes que j’écoute depuis quelque temps. Il y a Chronixx, Aya Nakamura, Niska, Jon Bellion, Burna Boy, Kehlani…

Photo Nonso Amadi

Crédits photo : Jeremy Rodney-Hall

En attendant, tu sors un nouvel EP. Quelles ont été tes inspirations ?

Cet EP est inspiré par beaucoup de choses. J’ai écouté beaucoup de Maleek Berry, Wizkid ou Khalid en créant ce projet. Alors attendez-vous donc à un mélange de genres, une fois de plus. Le projet, de 6 pistes, s’intitule “FREE”, et se veut un abri aux attentes et au stress. C’est un EP que les gens écouteront en prenant la route de nuit, mais pourront quand même entendre dans les clubs. Je souhaite que ce projet change l’idée selon laquelle vous devez être un artiste de club ou un artiste calme. Il y a de la place pour tout explorer.

Après ce projet, le suivant est un album complet ?

(Rires) Peut-être. On verra ça le moment venu.


Le clip du titre “Comfortable” de Nonso Amadi feat. Kwesi Arthur est à visionner en exclusivité ci-dessus. Rendez-vous fixé au 19 juillet pour découvrir l’EP “FREE” de l’artiste.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.