Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi mis en examen pour corruption

Dans le cadre de l’attribution des Mondiaux d’athlétisme à Doha.

By
Sports

Au terme d’une saison décevante, le PSG voit son président, Nasser Al-Khelaïfi, être au centre d’une affaire de corruption. Comme nous l’apprend aujourd’hui Le Parisien, le dirigeant a été mis en examen par le juge d’instruction au pôle financier du tribunal de Paris, qui “le soupçonne d’avoir ‘validé’ un versement de 3,5 millions de dollars (3,1 M€) en faveur de Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme, afin de faciliter l’obtention des Mondiaux à Doha en 2017“.

Al-Khelaïfi s’était déjà présenté volontairement devant le juge en mars dernier en tant que témoin dans le cadre de cette affaire, le versement ayant été effectué par une société qatarienne dirigée par son frère Khaled. Il semble aujourd’hui que le magistrat considère qu’il a été partie prenante du dossier, ce que son avocat réfute, parlant “d’affirmations totalement inexactes“. “Le nom de Nasser Al-Khelaïfi n’apparaît sur aucun document du dossier. Ces incriminations ne reposent sur aucun élément de preuve tangible“, assure Francis Szpiner au quotidien francilien.

Dans cette même affaire, notons que Yousef Al-Obaidly, DG de BeIN et proche d’Al-Khelaïfi, a lui aussi été mis en examen dernièrement. À suivre… Si vous l’avez manqué, revivez le sacre du PSG en 10 images.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.