Nike annule la sortie d'une Air Force 1 suite aux plaintes d'Indiens du Panama

Le Swoosh attaqué pour violation de propriété intellectuelle.

By
Footwear

Nike qui sort sa collab avec Supreme demain ne donnera finalement pas naissance à ses Air Force 1 “Puerto Rico” 2019 après les plaintes d’Indiens du Panama.

Selon Le Monde, ces AF1 prévues pour le 6 juin prochain ont été retirées du calendrier du Swoosh suite aux accusations de la communauté indienne des Kuna au Panama. Inspirées d’un art textile appelé “molas”, les sneakers de la firme de Beaverton ont fait l’objet d’une plainte pour violation de la propriété intellectuelle, ce qui a poussé la Virgule à annuler la vente. La griffe s’est exprimée en ces termes : “Nous nous excusons pour la représentation inexacte de l’origine de la conception du Nike Air Force 1 “Puerto Rico” 2019. En conséquence, ce produit ne sera pas disponible.”

Censé représenter la grenouille Coqui en hommage à Porto Rico, les représentants de la communauté Kuna s’étaient offusqués de l’utilisation de cet imprimé lors d’une conférence de presse : “le ‘mola’ qui apparaît sur les baskets vient du peuple Kuna. (…) Pour les Kuna, le mola est comme un drapeau. Il y a une réelle identité culturelle qui s’exprime autour du mola. C’est un élément fort de l’identité.”

C’est donc une petite victoire pour cette petite communauté du Panama qui obtient gain de cause quand de nombreux industriels font parfois la sourde oreille face aux plaintes sur les violations de la propriété intellectuelle.

Dans l’actualité footwear, découvrez l’aperçu des prochaines Off-White™ x Nike Waffle Racer.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.