Le Super Bowl Nous A Rappelé À Quel Point Les Artistes De Rap Français Étaient Boycottés À La Télévision Par Les Publicitaires

À quand une prise de conscience ?

By
Sports Musique 

Imaginez un spot publicitaire à la mi-temps d’un PSG-OM avec Dosseh en vedette d’une pub pour Pepsi se frottant sa barbe rousse, Niska au volant d’une Mercedes au klaxon “pouloulou” et OrelSan en train de manger des Doritos parce que c’est “basique” de manger des chips devant un match de sport. Si on peut imaginer des concepts à foison avec ceux qui font la scène rap et hip-hop en France, ce type d’associations sur le petit écran restent inimaginables bien que pourtant quasi fantasmées. Si les marques françaises boudent ceux qui vendent le plus de disques (streaming compris) en France, aux Etats-Unis véritable terre du hip-hop, leurs homologues américains célèbrent les grandes stars du mouvement urbain. En témoignent les spots publicitaires dévoilés durant la mi-temps du Super Bowl, un des événements les plus regardés sur le petit écran outre-Atlantique.

Cardi B a été enrôlée par Pepsi, Ludacris par Mercedes, Chance the Rapper par Doritos et 2Chainz par Expensify, un logiciel de comptabilité permettant aux entreprises de gérer leur note de frais. Boring comme ça mais soudainement rendu cool par une personnalité qui ne respire pas le costume de bureau mais qui pourtant représente une certaine forme de business et d’entrepreneuriat. Si on imagine bien que les budgets publicitaires en France sont moindres comparés à ceux de nos voisins américains, on soulignera l’avénement des stars du hip-hop auprès des marques américaines. Tandis qu’en France les géants de la pub sont encore bien trop frileux et se cachent sous un double standard difficile dorénavant à dissimuler. “Trop clivant”, “trop vulgaire”, “trop de polémiques”, tout autant d’arguments souvent entendus pour contrer une proposition liée à un artiste de rap français et qui pourtant pourraient également coller à Cardi B qui s’en est pris violemment à Donald Trump et son mur sur les réseaux sociaux ou à 2Chainz qui a lancé sa propre marque de cannabis en 2018.

Utiliser des personnalités de la scène rap/hip-hop en France. Simple. Basique.

Vous n’avez pas les bases ?

A lire : Kaaris dans C à Vous, la télévision des clichés.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.