Top 10 des films de 2019
Alors qu’il ne reste que quelques semaines avant la fin de 2019, il est temps de dresser le top 10 des meilleurs films sortis ces 12 derniers mois. Vous trouverez ci-dessous des films de différentes catégories qui ont captivé les cinéphiles du monde entier. La liste de cette année inclut quelques longs métrages d’auteurs ainsi que les débuts sur le tapis rouge de Ladj Ly avec “Les Misérables”. Les genres horreur et science-fiction sont bien représentés avec “Ad Astra” et “MIDSOMMAR”. Impossible également d’oublier le dernier Marvel avec Avengers: Endgame mais aussi celui qui serait, selon la rumeur, l’avant-dernière oeuvre de Quentin Tarantino, “Once Upon a Time In Hollywood”. Voici les 10 films de 2019, sans ordre particulier.

Palme d’Or : Parasite

La Corée du Sud a dominé la scène cinématographique internationale ces dernières années, avec la sortie de “The Handmaiden” en 2016 et de “Burning” l’année dernière. 2019 n’a pas été différente avec “Parasite”, un bijou méticuleusement conçu par Bong Joon-ho (“Snowpiercer”, “Okja”). Le film, qui a remporté la prestigieuse Palme d’Or à Cannes, suit la famille pauvre et ingénieuse de Kim, dont le destin est étroitement lié à celui des familles beaucoup plus riches. Dans cette comédie noire le réalisateur offre une critique sur les inégalités sociales de son pays. Une oeuvre considérée non seulement comme l’un des meilleurs films de l’année, mais qui fera certainement parler d’elle dans les décennies à venir.

Comic Book : Avengers: Endgame

Marvel sait comment garder le meilleur pour la fin. Après avoir tissé pendant plus d’une décennie des scénarios sur plusieurs films, la phase 3 s’est terminée de manière spectaculaire avec “Avengers: Endgame”. Bien que le film n’ait pas été parfait, il a dépassé les attentes des fans, dont beaucoup s’étaient profondément investis dans la longue saga et attendaient beaucoup de cette dernière édition. Sous le commandement de Joe et Anthony Russo, Endgame suit les événements du blockbuster “Infinity War” de l’été dernier et mêle sans effort l’action, le drame et la comédie aux performances.

Horreur : MIDSOMMAR

Délice visuel et peut-être le premier film d’horreur de bonne foi à se dérouler en plein jour, “Midsommar” approfondit la toxicité des relations lorsque celles-ci sont maintenues malgré le poison qu’elles peuvent devenir. Ce que Aster a qualifié de “film de rupture/conte de fées” dépasse les limites de l’horreur habituelle. Aster prouve encore une fois qu’il est toujours capable de se mettre dans la peau du spectateur en raison de sa capacité à transformer son propre traumatisme et sa douleur personnelle en une expérience cinématographique viscérale. En surface, le film tire le portrait de Florence Pugh, qui interprète à merveille Dani, alors qu’elle suit son petit ami et ses copains en Suède pour un festival qui n’a lieu que tous les 90 ans. Le résultat est une violence macabre.

Intemporel : Once Upon a Time In Hollywood

Le dernier film de Quentin Tarantino est une lettre d’amour à l’Hollywood des années 1960. Même si certains le trouveront insuffisant par rapport à ses projets précédents, tels que “Pulp Fiction” et ses débuts ou “Reservoir Dogs”, “Once Upon a Time In Hollywood” regorge encore de légendes, de publicités ringardes et mise sur l’humour caractéristique de Tarantino. La scène finale rend à elle seule la durée du film de près de trois heures digne de ce nom, car elle se termine sur une note d’euphorie et de chagrin. On appréciera également de retrouver à l’écran le duo Leonardo DiCaprio et Brad Pitt.

Comédie : Jojo Rabbit

“Jojo Rabbit”, de Taika Waititi, est une satire nazie basée sur le roman de 2014 “Caging Skies” de Christine Leunens. Le récit suit Johannes ‘Jojo’ Betzler, 10 ans, membre de la Jeunesse hitlérienne qui navigue dans la vie au côté de son ami imaginaire en la personne d’Adolf Hitler, représenté par l’excentrique Waititi. Jojo se retrouve bientôt en train de remettre en question son endoctrinement nazi lorsqu’il découvre que sa mère (interprétée par Scarlett Johansson) cache une fille juive chez eux. Se déroulant au cours de la dernière année de la Seconde Guerre mondiale, le film est capable de se moquer du Reich sans négliger les conséquences violentes de son programme haineux.

Netflix : The Irishman

Netflix veut vraiment prouver que les services de streaming sont capables d’attirer l’attention des critiques de cinéma. Après le succès de “Roma”, “Mudbound” et “The Ballad of Buster Scruggs”, Netflix a lancé son dernier fer de lance avec “The Irishman” de Martin Scorsese. Adapté du livre de 2004, “I Heard You Paint Houses”, le récit populaire sur la disparition de Jimmy Hoffa est magnifiquement exécuté pour les cinéphiles, en grande partie grâce aux performances de Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci. Bien que le film dure trois heures et 20 minutes, c’est l’une des meilleures œuvres de Scorsese à ce jour.

Action : John Wick 3 – Parabellum

Tandis que la plupart des franchises commencent à s’effondrer lorsqu’elles proposent un nouveau volet, la troisième sortie de la série d’action culte John Wick prouve le contraire. Dans les 20 premières minutes du film seulement, le personnage éponyme, interprété à nouveau par Keanu Reeves, élimine ses ennemis via un livre de bibliothèque, un cheval et des lancers de couteau effrénés. Ce film d’action superbement chorégraphié se déroule une heure après les événements de John Wick: Chapitre 2. Rempli d’amusement pur, de spectacle et de ridicule, “Parabellum” emmène les téléspectateurs dans une excursion exaltante et embrasse tout ce que le genre représente, tout en affirmant que Wick est l’un des meilleurs héros d’action à Hollywood. Reeves est rejoint par Laurence Fishburne, Ian McShane, Asia Kate Dillon et Halle Berry pour un casting complet et cinq étoiles.

Thriller Psychologique : Joker

C’est l’un des films les plus en vogue de l’année et il a donc fallu inclure le “Joker” de Todd Phillips dans la liste. Bien que le film serve d’origine à l’un des plus célèbres méchants de la tradition de Batman, “Joker” adopte une esthétique différente de celle des comics classiques. Les visuels du film sont un hommage direct à deux films cultes de Scorsese : “The King of Comedy” et “Taxi Driver”. La performance de Joaquin Phoenix, qui interprète le personnage d’Arthur Fleck, est bluffante et nous prouve encore une fois qu’il est l’un des meilleurs acteurs de notre époque. Il arrive à nous faire vivre avec justesse et malaise la transformation d’un homme en psychopathe.

Science Fiction : Ad Astra

Sous l’impulsion de James Gray, cet opéra spatial explore les existences intemporelles et met plus en balance les échecs de l’humanité que ses triomphes. Une mise en abime parfaitement exécutée par Brad Pitt, qui nous offre un parcours à la fois poétique et atroce de la découverte de soi. Le major Roy McBride, le personnage de Pitt, parcourt le vaste gouffre qui entoure notre planète à la recherche de son père disparu (Tommy Lee Jones). Une épopée de science-fiction intime et captivante à la fois, ainsi que renversante sur le plan visuel et émotionnel.

Film Français : Les Misérables

Véritable immersion réaliste dans le quotidien bouillant d’une cité, “Les Misérables” de Ladj Ly avait ébranlé la Croisette à Cannes. Et pour cause, le désormais célèbre documentariste de Kourtrajmé a signé un instantané puissant de la situation plus qu’urgente des banlieues, qui voient s’affronter une police dépassée et outrageusement violente à une jeunesse harcelée, fracturée et en manque de repères. Polar (ultra)réaliste de la situation des cités française, “Les Misérables” est avant tout un film sur les rapports humains entre deux “camps” que tout semble opposer. Le film est en route pour remporter un Oscar dans la catégorie du meilleur film étranger.


 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.