Comment ne pas gâcher l'oeuvre quand on en est fan ? Réponse avec Kosuke Kawamura, l'artiste derrière la collection Uniqlo UT x Dragon Ball

L’une des collabs phares de la fin d’année.

By
Mode 

C’est une collaboration qui aura marqué la fin d’année 2019. En novembre dernier, paraissait la très attendue collection Uniqlo UT x Dragon Ball, une ligne de vêtements autour de l’univers du manga le plus populaire de la planète réalisée en partenariat avec l’artiste contemporain Kosuke Kawamura. Et alors que de nombreuses collections Dragon Ball ont déjà vu le jour par le passé, l’ambition d’Uniqlo au moment d’approcher cet artiste spécialisé dans les arts du collage et du découpage était de designer l’univers Dragon Ball, qui fêtait ses 35 ans cette année, de façon inédite et artistique.

La branche UT d’Uniqlo a d’ailleurs toujours été reconnue pour ses collaborations dans différents univers culturels qui mettent en valeur bon nombre d’artistes émergents, de personnages iconiques ou encore des marques populaires avec une idée simple : “suivre son cœur et son style”. Reste que la mission confiée à Kosuke Kawamura, lui-même grand fan de Goku et sa bande, n’était pas si facile compte tenu de la popularité immense de Dragon Ball aux quatre coins du monde et à la complexité de son univers et la multitude de ses personnages. Pour HYPEBEAST FRANCE, l’artiste japonais né à Hiroshima en 1979 a bien voulu s’épancher sur le processus de création pour réaliser les 28 pièces de la collection, et plus globalement sur ce que représente une collaboration textile pour un artiste. Rencontre avec un humble personnage à Paris, ville qu’il apprécie particulièrement pour sa “tradition de l’art très forte”.

Carte blanche laissée à sa créativité

“J’ai été approché par Uniqlo pour collaborer autour de cette ligne. J’en étais très honoré car c’est un projet d’envergure”, nous confie celui qui a commencé sa carrière en autodidacte avec la réalisation de pochettes de CD en guise d’initiation au collage. “Ce que j’ai apprécié avec eux, c’est que compte tenu de l’importance de ce projet, Uniqlo m’a quand même laissé carte blanche et une grande liberté d’action. C’est certainement ce qui fait la différence par rapport aux autres projets sur lesquels j’ai pu intervenir auparavant”. Une liberté d’action bienvenue pour Kosuke Kawamura qui a baigné lui-même dans la culture Dragon Ball, lui qui “suivait passionnément les épisodes à la télévision” quand il était enfant.

Des souvenirs qui ont d’ailleurs participer à forger la personne qu’il est aujourd’hui. “C’était un de mes animés préférés, bien sûr. J’étais donc évidemment très heureux de pouvoir collaborer sur cette collection. J’ai eu l’occasion de lire beaucoup de mangas et de voir beaucoup d’animés différents pendant mon enfance mais mes plus gros souvenirs, mes souvenirs les plus forts, sont avec cette série. Les souvenirs d’enfance, ce sont des choses qui restent imprégnés de manière profonde dans un être. Vous imaginez donc bien que j’étais particulièrement heureux de participer à une relance de l’activité sur ce manga. Particulièrement touché aussi d’avoir été contacté pour faire ce travail là.”

Un engouement énorme en France, presque plus fort qu’au Japon

Dès les premiers teasings de la collaboration Uniqlo UT x Dragon Ball, l’engouement du public a été important. Chaque fois que la licence japonaise est utilisée, c’est toujours un petit (ou un grand) évènement auprès des fans, jeunes et moins jeunes, de la saga. De quoi ajouter une pression conséquente à Kosuke au moment de présenter son travail. Et au vu de la pléthore de personnages charismatiques qui figurent dans le manga, choisir les illustrations de la collection qui représentaient le mieux l’ADN de la bande dessinée japonaise mais aussi la patte de l’artiste sans heurter ce public exigeant n’était pas une mince affaire. “C’était certainement compliqué comme processus. Cela pouvait même paraître presque impossible parfois car en effet, il y a beaucoup d’éléments et de personnages, reconnaît Kawamura. Ceci dit, je travaille à l’inspiration et à l’inspiration directe. J’ai d’ailleurs pris l’habitude de travailler comme ça. Donc, à partir des éléments que j’avais à ma disposition, les images me sont venues assez rapidement. J’ai pu imaginer précisément et relativement facilement ce que j’allais pouvoir en faire pour le projet pour lequel j’étais appelé. J’avais la pression, certainement. Mais quand j’ai commencé, que je me suis pleinement lancé là-dedans, j’ai tout oublié”.

En résulte un vestiaire de 28 pièces originales fidèles à l’esprit Dragon Ball. T-shirts, sweats à capuche et crewnecks s’ornent de splendides illustrations tirées du manga et revisitées par la technique de collage caractéristique et subtilement détaillée de Kawamura. Mention spéciale à quelques items particulièrement réussis tels ce t-shirt et ce sweat blancs qui mettent en scène divers personnages dans un immense Genkidama, ou encore ce hoodie à la broderie minimaliste de Muten Roshi a.k.a Tortue Géniale. Des items qui ont rapidement séduit le public. À Paris, Kosuke Kawamura a d’ailleurs pu mesurer lui-même l’engouement et l’attente du public à l’occasion d’une performance live donnée dans le magasin Uniqlo du Marais, orné de décorations et customisé à la sauce Dragon Ball en marge de la sortie de la collection. “Il y a énormément de monde qui est venu. On sentait un enthousiasme particulièrement fort, peut-être même plus fort que ce que l’on peut trouver au Japon pour ce genre d’évènement. J’en suis ravi. Et surtout rassuré (rires).”

Photos Uniqlo UT x Dragon Ball


Uniqlo UT x Dragon Ball met en lumière le travail de Kosuke Kawamura de manière inédite

La collaboration Uniqlo UT x Dragon Ball par Kosuke Kawamura a également le mérite de mettre en lumière cet artiste de 40 ans, lauréat du GOOD DESIGN AWARD pour son œuvre “AD 2019“, un immense mur artistique installé dans le centre commercial SHIBUYA PARCO à Tokyo. Une exposition inédite pour ce genre d’artiste dont le travail est souvent plus confidentiel et réservé à un public de connaisseurs. “Le grand avantage est que, en tant qu’artiste, on fait des œuvres qui peuvent être quelque peu secrètes ou parfois qui sont publiées dans des revues et des catalogues spécialisés. Mais, quand on passe à une collaboration dans le monde de l’habillement, on va forcément toucher un public beaucoup plus large et c’est ça qui est intéressant dans ce type de collaboration. Des gens de tous âges vont porter les pièces de la collection et arboreront mon travail. C’est extraordinaire“, se réjouit Kosuke qui mesure à peine les retombées d’un tel projet.

“Je crois qu’en tant qu’artiste, je suis toujours dans une dynamique, un processus de création. Quand une œuvre est terminée, elle appartient déjà au passé. Et je me tourne immédiatement vers la nouveauté, vers de nouvelles œuvres. Je suis dans ce processus créatif, toujours appelé à faire de nouvelles choses”, nous confie-t-il sincèrement. Désormais, Kosuke espère renouveler ce genre de collaboration tout en gardant ses activités liées au collage et au découpage, ses premiers amours. “Je suis intéressé pour poursuivre mes activités dans les deux directions. Les collaborations dans le domaine de l’habillement me plaisent depuis toujours. J’ai toujours aimé le domaine de la mode donc je suis ouvert à continuer dans cette direction là. Mais, en parallèle je souhaite poursuivre mes activités d’artistes, exposer mes œuvres dans différents lieux. Les deux directions sont importantes pour moi.” D’ailleurs, Kosuke Kawamura espère qu’en 2020, il pourra exposer pour la première fois à Paris, “ce serait formidable”. Avis aux amateurs.


La collection Uniqlo UT x Dragon Ball est toujours disponible en magasin et sur le shop en ligne d’Uniqlo. Et si vous l’aviez raté, retrouvez un lookbook superbe qui met en valeur les pièces phares de la collection.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

Vidéos - Kanye West tout peint d'argent pour sa performance dans le nouvel opéra "Mary"
Musique

Vidéos - Kanye West tout peint d'argent pour sa performance dans le nouvel opéra "Mary"

Un outfit surprenant.

Atelier New Regime se questionne sur votre santé mentale dans sa collection Automne/Hiver 2019
Mode

Atelier New Regime se questionne sur votre santé mentale dans sa collection Automne/Hiver 2019

La griffe canadienne continue de sublimer le streetwear.

L'autre collaboration du défilé Fall 2020 de Dior que vous n'avez peut-être pas remarquée
Mode

L'autre collaboration du défilé Fall 2020 de Dior que vous n'avez peut-être pas remarquée

Plus discrète, non moins importante.


Apple envisagerait d'abandonner le fil des chargeurs pour iPhone
Tech

Apple envisagerait d'abandonner le fil des chargeurs pour iPhone

Le futur smartphone de la pomme pourrait être complètement sans fil.

Drake, Chance The Rapper, SCH, DJ Snake... Le monde du rap rend hommage à Juice WRLD
Musique

Drake, Chance The Rapper, SCH, DJ Snake... Le monde du rap rend hommage à Juice WRLD

“RIP”.

À revoir - Le freestyle de Juice WRLD sur le titre "Ma Reine " de Dadju
Musique

À revoir - Le freestyle de Juice WRLD sur le titre "Ma Reine " de Dadju

Une ballade pleine de spleen.

More ▾
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.

Help Support Us

We need ads to keep the lights on and to continue providing free news to our readers. We’d appreciate your support by whitelisting HYPEBEAST on your ad blocker. That way you can keep reading all the great stories for free.

If you have already whitelisted us, simply refresh this page. To find out how to whitelist us, click the button below.

Back

Ajoutez-nous à la liste blanche

We appreciate your support in allowing HYPEBEAST ads. Most ad blockers have similar whitelisting steps and settings. If you need assistance, please contact us.

Adblock Plus

  1. Click on the red ABP icon in the upper right corner of your browser.
  2. Click “Enabled on this site” to disable ad blocking for the current site. In Firefox click “disable on HYPEBEAST”.
  3. Refresh the HYPEBEAST page that you were viewing.

Adblock

  1. Click the AdBlock hand icon.
  2. Click “Don’t run on pages on this domain”.
  3. A new “Don’t run AdBlock on…” dialog may be displayed in the middle of the screen.
  4. Move the “Site” slider to the right. After that, click “Exclude”.
  5. Refresh the HYPEBEAST page that you were viewing.

uBlock

  1. Click the uBlock icon.
  2. Click the large blue “power” button in the menu that appears to whitelist the current website.
  3. Reload the HYPEBEAST page that you were viewing.

Firefox Browser

Firefox Tracking Protection may activate our whitelist notice, which can be disabled temporarily for a browsing session by clicking the shield icon in the URL bar and following the instructions.

Disconnect

  1. Click the Disconnect icon.
  2. Click “Whitelist site”.
  3. Refresh the HYPEBEAST page that you were viewing.