L'organisateur du combat Booba/Kaaris officialise l'annulation de l'Octogone et tacle une nouvelle fois le Dozo

“Parler est une chose, agir en est une autre. Le petit Kaaris s’est volatilisé”.

By
Musique

On s’en doutait depuis l’annulation de Kaaris courant septembre, c’est désormais officiel : le combat entre Booba et le Dozo, qui devait se tenir ce 30 novembre du côté de Genève, n’aura pas lieu.

C’est l’organisateur du combat, le SHC, qui l’a révélé à travers une vidéo annonciatrice d’un nouvel événement. “L’Octogone devait être installé à Genève le 30 novembre 2019. Kaaris n’ayant pas accepté les conditions proposées, SHC vous donne rendez-vous en 2020 pour un (autre, ndlr) show exceptionnel“, peut-on y lire. De quoi comprendre que le Dozo est resté sur ses positions, lui qui avait refusé le combat en raison des nouvelles conditions posées par l’organisateur, et notamment l’hypothèse d’un combat en huis clos.

“Kaaris a refusé de combattre sous un faux prétexte”

Répondant aux interrogations des internautes, le SHC s’est fait plus précis par la voix de son département juridique, qui n’a pas mâché ses mots à l’encontre du Dozo, l’accusant de mentir sur les raisons de son abandon. “SHC a proposé une salle à Genève pour laquelle toutes les autorisations ont été délivrées, or Kaaris a refusé de combattre dans cette salle sous le faux prétexte qu’il n’y aurait pas de public ou plus drôle encore, que le seul public présent serait uniquement constitué par l’entourage de Booba, ce qui est entièrement mensonger !“, assure-t-il, avant de se faire même plus personnel. “Kaaris ne préfère rien du tout puisque lui qui claironnait à qui veut l’entendre qu’il allait ‘casser les os‘ de son adversaire, a subitement disparu des radars ! Parler est une chose, agir en est une autre. Et force est de constater que le petit Kaaris s’est volatilisé. Tout le reste n’est que du vent !

Booba n’est pas forcément épargné non plus, le SHC arguant que l’attitude des deux artistes, et leurs invectives sur les réseaux sociaux, ont compliqué l’organisation - faisant pour rappel craindre des débordements aux autorités suisses, qui s’étaient opposées à un combat à Bâle. “Encore une fois, je vous rappelle que si ce combat fut si compliqué à organiser cela est en grande partie dû à la personnalité des principaux intéressés et de leurs déclarations publiques tout au long des négociations et de la phase préparatoire. (…) Que ceux qui préfèrent faire reporter la faute sur SHC aient plutôt le courage d’admettre qu’être combattant de MMA ne s’improvise pas et mérite un réel engagement et surtout beaucoup de courage. Mais il est plus facile de pérorer sur les réseaux sociaux plutôt que de venir combattre !“. À bon entendeur… Sinon, Booba a depuis proposé un Octogone à La Fouine.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SHC MMA (@shc_mma) le

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.