Après le scandale de dopage, Nike annonce la fermeture de son programme d'entraînement de haut niveau

L’affaire continue.

Sports

UPDATE 11/10 : Éclaboussé par un énorme scandale de dopage, Nike a annoncé ce vendredi la fin de l’Oregon Project dirigé par Alberto Salazar, suspendu pour quatre ans pour “incitation” au dopage.

“Cette situation, ainsi que d’autres allégations infondées, perturbe de nombreux athlètes et les empêche de se concentrer sur leur entraînement et leurs compétitions”, a confié Mark Parker, le patron du Swoosh, dans un message adressé à ses équipes. “J’ai donc pris la décision de mettre fin à l’Oregon Project.”

Face au tourbillon médiatique provoqué par les révélations de l’enquête de l’USADA, Parker, lui aussi mis en cause dans cette affaire, n’avait pas d’autre choix que de mettre un terme à ce programme d’entraînement créé en 2001. Pour autant, le boss de l’équipementier américain continue d’apporter son soutien à Salazar :  “Une suspension de quatre ans pour quelqu’un qui a agi en toute bonne foi est une mauvaise décision”, estime-t-il.


03/10/29 : 

Depuis le début de la semaine, Nike est éclaboussé par un énorme scandale de dopage. Ce lundi, l’entraîneur maison du Swoosh, Alberto Salazar, a été suspendu quatre ans pour infraction aux règlements sur le dopage. Problème ? Le PDG de Nike lui-même, Mark Parker, est cité dans le même jugement. Pour la justice américaine, ce dernier était au courant, lui qui apparaît dans des boucles de mail l’informant de l’avancée des recherches d’Alberto Salazar et son équipe du Nike Oregon Project (NOP), groupe d’entraînement de très haut niveau créé en 2001 et financé par l’équipementier américain. Le programme cumule d’ailleurs les succès en fond et demi-fond ces dernières années.

Selon l’USADA, le PDG de Nike était au courant

L’enquête de l’agence américaine antidopage (USADA) a enfin effet révélé toute une série de dérapages de la part de Salazar : injections trop importantes d’acides aminés (pour favoriser la combustion des graisses), documents médicaux falsifiés, expériences avec de la testostérone… Des manquements que Mark Parker ne pouvait ignorer selon l’enquête de l’USADA, qui aura duré six ans.

Dans un mail daté de 2011, Alberto Salazar explique d’ailleurs au PDG de Nike avoir injecté pour un test un litre de mélange d’acides aminés et de dextrose, en dose nettement supérieure aux règles de l’Agence mondiale antidopage (AMA), à l’un des entraîneurs du NOP. Deux ans plus tôt, dans un autre courriel transmis à Mark Parker, le Dr Jeffrey Brown, autre collaborateur du NOP, parle lui d’expériences menées avec de la testostérone sous forme de gel. Parker répond alors qu’il “serait intéressant de déterminer la quantité minimale d’hormone masculine requise pour déclencher un test positif”.

Mark Parker se défend

De son coté, l’équipementier a tenu à réagir et explique que “Mark Parker n’avait aucune raison de croire que le test ne suivait pas les règles dans la mesure où un médecin y participait” et même que “pour Mark, Alberto cherchait à empêcher que ses athlètes soient dopés”, selon un porte-parole du Swoosh dans les colonnes du Wall Street Journal. Dans un courrier transmis aux salariés de Nike ce mardi, Mark Parker se défend d’avoir voulu “doper systématiquement” ses athlètes et qualifie même les conclusions de l’USADA de “hautement trompeuses“.

Travis Tygart, le patron de l’USADA, espère pour sa part que cette enquête permettra d’assainir le mode de fonctionnement de Nike. “J’espère que Nike va prendre ça comme un appel à réagir. Ils n’ont plus le droit de trouver d’excuses, ils doivent admettre que des expériences ont été réalisées sur des athlètes en leur nom et dans leur centre d’entraînement, et que c’était simplement mauvais”, estime-t-il, interrogé par une chaîne allemande. L’affaire est loin d’être terminée.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

CARTE BLANCHE avec le PSG
Mode 

CARTE BLANCHE avec le PSG

Les jeunes créateurs rendent hommage au club avec des créations uniques.

Spotlight - À la découverte d’Arte Antwerp, LE représentant du streetwear belge
Mode 

Spotlight - À la découverte d’Arte Antwerp, LE représentant du streetwear belge

Streetwear, mais pas que. Zoom sur un label qui monte.

La sélection de beaux livres (à regarder plus qu'à lire) d'Études
Mode Art 

La sélection de beaux livres (à regarder plus qu'à lire) d'Études

Les conseils lectures avisés du label le plus arty de la mode.


Une nouvelle date de sortie pour les Casablanca x New Balance 327
Footwear

Une nouvelle date de sortie pour les Casablanca x New Balance 327

La release a été reportée de quelques jours.

Entre coupes modernes et inspirations vintage, FILA dévoile sa nouvelle capsule "Newstalgia"
Mode

Entre coupes modernes et inspirations vintage, FILA dévoile sa nouvelle capsule "Newstalgia"

Inspirée par l’histoire du sport et du tennis.

Kappa s'allie à Awake NY pour une capsule aux accents 90's
Mode

Kappa s'allie à Awake NY pour une capsule aux accents 90's

Avis aux amateurs de survêt.

LineUp droppe des maillots vintage du PSG de la saison 1994/1995
Sports Mode

LineUp droppe des maillots vintage du PSG de la saison 1994/1995

Old but gold.

Streamez dès maintenant le nouveau solo de N.O.S de PNL
Musique

Streamez dès maintenant le nouveau solo de N.O.S de PNL

Dans un featuring avec DTF.

Vidéo - IAM dévoile en clip l'inédit "Rap Warrior", nouvel extrait de son album "Yasuke"
Musique

Vidéo - IAM dévoile en clip l'inédit "Rap Warrior", nouvel extrait de son album "Yasuke"

Shurik’n et Akhenaton remontent sur le ring.


 

Looks like you’re using an ad-blocker

We charge advertisers instead of our readers. Support us by whitelisting our site.

Whitelist Us

How to Whitelist Us

screenshot
  1. Click the AdBlock icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Under “Pause on this site” click “Always”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlock Plus icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Block ads on – This website” switch off the toggle to turn it from blue to gray.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlocker Ultimate icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Switch off the toggle to turn it from “Enabled on this site” to “Disabled on this site”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the Ghostery icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the “Ad-Blocking” button at the bottom. It will turn gray and the text above will go from “ON” to “OFF”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the UBlock Origin icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the large blue power icon at the top.
  3. When it turns gray, click the refresh icon that has appeared next to it or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the icon of the ad-blocker extension installed on your browser.You’ll usually find this icon in the upper right-hand corner of your screen. You may have more than one ad-blocker installed.
  2. Follow the instructions for disabling the ad blocker on the site you’re viewing.You may have to select a menu option or click a button.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.