LVMH a fait une offre pour racheter le plus réputé des joailliers new-yorkais

Une somme record pour le groupe.

By
Mode

Ce lundi 28 octobre, LVMH a confirmé son intérêt pour le plus célèbre des joailliers new-yorkais, Tiffany & Co. La mythique entreprise fondée en 1837 et notamment popularisée grâce à ses diamants pourrait donc bientôt devenir la propriété du groupe français.

En effet, selon AFP, LVMH aurait transmis à Tiffany & Co en ce début de mois une offre de rachat de 14,5 milliards de dollars, soit 13 milliards d’euros. Si cette potentielle acquisition permettrait au groupe présidé par Bernard Arnault de renforcer sa présence dans la joaillerie, elle représenterait également le rachat le plus coûteux depuis la création de LVMH en 1987. Le groupe consoliderait également sa présence aux États-Unis, quelques semaines après l’inauguration d’un atelier Louis Vuitton au Texas.

Cependant, plusieurs spécialistes comme Michael Hewson, analyste pour CMC Markets, affirme qu’il est “peu probable que les actionnaires de Tiffany acceptent cette proposition initiale.” L’analyste avance que cette première offre de 14,5 milliards, à laquelle n’a pas encore répondu le joaillier, ne représente “qu’une prime modeste par rapport à sa valorisation actuelle” qui est actuellement de 11,9 milliards selon la dernière capitalisation boursière de l’entreprise.

Restez connectés pour en savoir plus sur les discussions entre LVMH et Tiffany & Co concernant le rachat du joaillier new-yorkais. Et si vous l’aviez raté, le directeur artistique des collections Femmes de Louis Vuitton Nicolas Ghesquière s’élevait contre Donald Trump.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.