Nouvel album, son ambition d'être président, sa santé mentale... Tout ce qu'il faut retenir de l'interview de Kanye West pour Beats 1

L’artiste souhaite également créer sa propre ville.

By
Musique 

Quelques heures avant de dévoiler son album “Jesus is King” au grand public, Kanye West a donné une interview à Zane Lowe, animateur de la radio Beats 1 initiée par Apple Music en direct depuis son ranch dans le Wyoming. L’artiste américain s’est adonné à un de ses passe-temps favori : le monologue. Arrivé avec une heure de retard sur l’horaire initialement indiqué par le service musique de la pomme, Kanye West n’a pas pour autant perdu de temps pour se comparer aux plus grands de ce monde. Et notamment à Nabuchodonosor, roi de Babylone. Voici ce qu’il fallait retenir de cette interview de Kanye West.

“Jesus is born” : un nouvel album pour cette année

Alors que “Jesus is King” devrait le 25 octobre sur les plateformes de streaming, Kanye West a déjà annoncé la sortie d’un nouveau projet à Noël. Ye ne partage que très peu d’informations sur ce futur album si ce n’est qu’il sera intitulé “Jesus is born” et sortira en décembre 2019.

Sa “renaissance”

Depuis plusieurs mois, le natif de Chicago dédie sa vie à Dieu à travers ses Sunday Service. Un renouveau pour l’artiste qui parle même d’une “renaissance” en avril dernier. “Je ne suis plus un esclave mais je suis un fils de Dieu” confie t-il à Zane Lowe tout en répétant à de nombreuses reprises que Jesus l’a sauvé “mentalement, spirituellement et physiquement.” Selon ses propres mots, Kanye West exprime sa gratitude envers Dieu en mettant sa nouvelle vie à son service. Il affirme même que Dieu l’utilise pour transmettre sa volonté, se comparant même au roi Nabuchodonosor de Babylone parlant à son peuple du haut de son temple. De même que pour l’ancien monarque, Dieu aurait choisi Kanye pour son influence et son impact afin de parler au plus grand nombre.

“Je suis en paix”

En 2016, Kanye West avait été diagnostiqué bipolaire puis interné en hôpital psychiatrique. Une période difficile pour Ye qui semble cependant loin derrière lui, affirmant au micro de Zane Lowe : “Je suis en paix”. Une santé mentale retrouvée grâce à Jesus affirme l’artiste, qui confie avoir commencé à lire la Bible lors de son séjour en établissement psychiatrique. Il assure également que sa “maladie mentale a été utilisée pour me contrôler “. On l’aurait fait passer pour fou au lieu d’écouter ses idées.

Yeezy Camp

Kanye West a acheté un large ranch dans l’état du Wyoming, l’endroit même où était présenté son album “ye” en 2018. Il prévoit d’y construire son “Yeezy Camp”, un endroit où serait mis en place des fermes et usines pour que la communauté puisse se suffire à elle-même. L’église serait au centre de l’éducation et des boutiques et écoles viendraient parfaire cet endroit. Kanye en gourou ?

Du Yeezy 100% made in america ?

Si les sneakers Yeezy sont pour l’instant fabriquées en Chine, Kanye souhaite ramener les usines aux États-Unis, rapprochant ainsi la création et la fabrication : ”Dans les deux ans à venir, nous allons ramener les Yeezy en Amérique”.

Son envie de devenir Président

“Il viendra un moment où je serai Président des États-Unis” affirme Kanye, qui lorsqu’on lui pose la question n’écarte pas la possibilité de se présenter pour 2024. Il réitère également son soutien à Donald Trump, affirmant néanmoins qu’il ne se lance pas dans un “combat” pour le Président américain mais qu’il s’agit juste de son opinion.

Drake

Après un clash entre Drake et Pusha T l’année dernière, le rappeur de Toronto en a également voulu à Kanye West en l’accusant d’avoir dévoilé l’existence de son fils caché. Une discorde qui a touché Ye : “Il a refusé de me parler pendant six mois, c’était douloureux. Tu ne peux pas être au service de Dieu et être en colère contre ton frère.”

“La musique est mon travail”

Si Kanye West a une nouvelle fois affirmé au micro de Zane Lowe qu’il était “le plus grand artiste de tous les temps”, il a souhaité partager une vision communautaire de sa musique. “La musique est la lumière”, affirme t-il, confiant sa volonté d’apporter de la joie aux auditeurs à travers son art et en invitant ceux qui l’écoute à laisser parler leur esprit et leur imagination aux rythmes de ses morceaux.

Une musique qui rassemble les gens et qu’il aime partager avec ses fans notamment lors des sessions d’écoute qu’il organise depuis quelques semaines pour “Jesus is King” : “J’adore organiser des sessions d’écoute, pour être proche des gens et voir leurs réactions et leurs sentiments à la première écoute.” Mais si la musique le passionne toujours autant, Ye partage avoir pensé à arrêter le rap depuis sa récente “renaissance”, ne sachant pas “comment rapper pour Dieu”. Un pasteur avait même confié que l’artiste avait qualifié le rap de “musique du diable”.

 

Lire l'article en entier
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.