Dans les coulisses d’une séance de running des Golden Blocks de Ladji Doucouré et ses street runners

Il est un peu plus de 19h sur les quais de Seine de Tolbiac, en plein Paris, quand une cinquantaine de street runners, des jeunes et des moins jeunes, s’affairent auprès d’un certain Ladji Doucouré. La nuit est noire et l’air frais au moment où l’ancien champion du monde du 110m haie, véritable légende de l’athlétisme tricolore, prodigue ses derniers conseils et livre ses instructions éclairées pour l’étirement d’avant séance. Cela fait désormais cinq ans que le champion français donne de son temps pour proposer des entraînements totalement gratuits une fois par semaine aux jeunes enfants qui veulent s’adonner au running. Accompagné par Matthieu Lahaye, autre ancien athlète de haut niveau, et de la championne d’Europe 2010 du 200 mètres Myriam Soumaré, c’est lui qui a créé les désormais célèbres Golden Blocks avec l’ambition de populariser le running auprès du plus grand nombre puisque depuis le mois de septembre, l’initiative s’est ouverte à un public plus adulte. À ceci s’ajoute selon Ladji : “un mélange de culture urbaine aux forts accents lifestyle et musique hip hop qui tient son inspiration des quartiers populaires, ces “quartiers dorés” dont il est lui-même originaire.

 

   

“La séance qu’on va faire, elle va piquer un peu…”

L’ambiance est bon enfant, les nouveaux se présentent tandis que les habitués du rendez-vous du mercredi se saluent chaleureusement. À ce moment-là, les visages sont encore souriants et pêchus. Initialement réservés aux plus jeunes (de 8 à 16 ans) donc, les Golden Blocks ont grandi et se sont ouverts à un public plus large depuis septembre dernier. Plus large et sans doute plus consciencieux. “Ça fait un mois et demi qu’on a lancé ça pour les adultes. On s’est rendu compte qu’il y avait plus de continuités pour des gens plus âgés que pour les enfants”, nous explique Ladji, franchement ravi de retrouver ses “élèves” d’un soir alors qu’il sort tout juste du tournage d’un épisode de Danse avec les Stars. “La séance qu’on va faire, elle va piquer un peu mais elle va être marrante. On veut les faire bosser en équipe aujourd’hui”, glisse-t-il ensuite malicieusement.

 

Et effectivement, après un petit run d’échauffement pour découvrir le parcours mis en place à l’occasion dans ce superbe cadre des quais de Seine qui bordent le Port de Tolbiac dans le 13ème arrondissement de Paris, le training peut commencer. La cinquantaine de courageux présents se divise en équipes de six, elles-mêmes divisées ensuite en groupes de trois. La première partie s’adonne d’abord à un relai sur le parcours de 700 mètres de long, pendant que le reste des équipes se rejoint au stand de préparation physique générale – “PPG pour les intimes” – où ils enchaîneront les exercices sous la houlette pointue mais bienveillante de Myriam Soumaré. Pompes, abdo, gainage, renforcement musculaire… les participants du PPG doivent y rester tant que le reste de leur équipe n’a pas terminé son relais et ne prenne leur place. De quoi donner un peu de piment supplémentaire à l’exercice. “C’est dur, mais j’adore” assure Anaïs, street runneuse des Golden Blocks de la première heure, entre deux courses. “Je souffre”, lance à son tour Émilie, pourtant sportive aguerrie, en tirant la langue.

 
 
 

Du running à l’esprit Golden Blocks

Au fil de la séance, très physique, l’entraide et la motivation que se donnent mutuellement tous les participants interpellent. Ici se mélangent runners éprouvés et néophytes. Jeunes et moins jeunes, filles et garçons, dans un seul et même but : se dépenser et s’amuser. Bien sûr, l’esprit de compétition n’est jamais bien loin – “T’as fait combien toi ?” est une phrase qui revient souvent – mais celui-ci n’est guère fondamental. Chacun son rythme, chacun son niveau, personne n’est laissé dans son coin par l’équipe de coaches de choc, qui prend soin de motiver et de conseiller tous les coureurs. Et parmi eux s’est même glissée une mère de famille, qui accompagne sa fille depuis le début de la saison en septembre. “Je suis la doyenne ici. J’adore, l’ambiance est sympa”, nous confie-t-elle après un tour de piste aménagé spécialement pour elle. Une attention qui résume parfaitement “l’esprit Golden Blocks”. Tout est fait pour optimiser la confiance en soi des coureurs, et les plus belles valeurs du sport se partagent et se transmettent au rythme de la musique hip hop qui retentit depuis le stand de départ. “On est tous ensemble et on fait du sport dehors, qu’est-ce que tu veux de plus ?”, demande Laurine, autre habituée du rendez-vous. “On est comme une communauté. La plupart ne se connaissait pas d’avant et maintenant, on est tous amis. Ça motive de ouf”, poursuit Lourdes, l’un de ses amis, avant de repartir vers une autre séquence de PPG avec les membres de son équipe.

 

 

De nombreux évènements vont animer la saison

Et alors que la séance semble se terminer sous les applaudissements nourris des participants, Ladji et les siens proposent un dernier tour de piste. “Quand il y a en plus, il y en a encore !”. L’occasion pour tous de fournir un ultime effort et l’occasion aussi, pour les garçons, de se défier lors d’un dernier sprint improvisé sur une vingtaine de mètres avant la ligne d’arrivée. Vient ensuite un mélange de soulagement et d’euphorie au moment où les street runners du soir se congratulent avant de recevoir les instructions de Ladji et d’effectuer quelques étirements de rigueur après une telle débauche d’énergie. Si les visages sont toujours souriants, les traits sont désormais tirés et les faciès éreintés par près d’une heure et demi d’effort pour le moins intensif. Pour autant, s’ils ont tous souffert ce mercredi soir, tous se donnent immédiatement rendez-vous pour la semaine suivante. Même endroit, même lieu. La mission de Ladji Doucouré est accomplie, il est parvenu à fédérer un groupe de runners passionnés.

 

  “Tu sais, le but c’est de rendre le running fun. On veut aussi fidéliser tout le monde pour vraiment créer un ‘rendez-vous’ du mercredi. Et quand je vois ça… C’est cool, je crois”, confie le champion en observant sa joyeuse troupe de coureurs se dire au revoir et quitter les quais de Seine sous la lueur jaunâtre des lampadaires. Pour ponctuer cette nouvelle saison ambitieuse qui démarre à peine, lui et son équipe ont prévu de nombreux évènements. Blocks League, des events exclusifs et des happenings insolites dans des lieux inattendus ; tout autant de projets dont Ladji “ne peut pas encore vraiment parler” qui viendront jalonner l’année des Golden Blocks. Pour le plus grand plaisir de ses street runners. Pour participer aux Golden Blocks, rendez-vous sur la page d’inscription de leur site. Ladji Doucouré et ses street runners vous attendent ensuite pour un coaching par semaine tous les mercredis de 19h à 20h30 jusqu’au mois d’avril.

 


Credits
Creative
Hanadi Mostefa
Photographer
Pete Casta/Hypebeast France
Editor
Léo Vanpoulle
Tags
Share
 

Looks like you’re using an ad-blocker

We charge advertisers instead of our readers. Support us by whitelisting our site.

Whitelist Us

How to Whitelist Us

screenshot
  1. Click the AdBlock icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Under “Pause on this site” click “Always”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlock Plus icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Block ads on – This website” switch off the toggle to turn it from blue to gray.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlocker Ultimate icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Switch off the toggle to turn it from “Enabled on this site” to “Disabled on this site”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the Ghostery icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the “Ad-Blocking” button at the bottom. It will turn gray and the text above will go from “ON” to “OFF”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the UBlock Origin icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the large blue power icon at the top.
  3. When it turns gray, click the refresh icon that has appeared next to it or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the icon of the ad-blocker extension installed on your browser.You’ll usually find this icon in the upper right-hand corner of your screen. You may have more than one ad-blocker installed.
  2. Follow the instructions for disabling the ad blocker on the site you’re viewing.You may have to select a menu option or click a button.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.