Pour Le Défilé Dior De La Fashion Week De Paris Kim Jones N'A Pas Fait Marcher Ses Mannequins

Les modèles ont été installés sur un tapis roulant.

By
Mode

Pour le défilé Automne/Hiver 19 de Dior Kim Jones avait installé ses quartiers plateau Joffre dans le 7ème arrondissement de Paris à quelques pas de la Tour Eiffel. Et si la collection remplie de drapés élégants, de saddle bag aux épaules des mannequins pour marquer le passage du masculin au féminin a largement séduit, c’est aussi l’installation imaginée par la maison française qui a fait forte impression.

Le runway a été remplacé par un tapis roulant, faisant des mannequins des êtres statiques regards fixés vers l’horizon. Plus de démarches aux bras balançants mais des poses affirmées, élégamment détendues. Exit le mouvement dicté par l’allure vive des modèles et bienvenue le calme et l’harmonie. Kim Jones a donné le rythme, son rythme, ne laissant personne déstructurer les habits. Un spectacle où le mouvement n’a pas eu besoin d’être anarchique pour être captivant. King Jones.

Le défilé est à revoir ci-dessous. Et glissez dans les backstages du défilé de Dior avec nos photos behind the scene.

 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.