La Nike Zoom Pegasus Turbo Enflamme La Nuit Parisienne Et La Foulée Du Runner Maxime Papin

“Cette paire représente la vitesse pure à mes yeux.”

Avec son design aérodynamique et sa semelle ultra-réactive, la Nike Zoom Pegasus Turbo est la dernière innovation de la firme de Beaverton et celle-ci s’illumine à la lumière des néons parisiens dans notre dernier édito. Portée par un des piliers parisiens de la communauté running mondiale Maxime Papin, la paire qui sort aujourd’hui sur le site de Nike se fond parfaitement dans un environnement nocturne aux néons multicolores qui justifient le nom de la ville lumière. Menant une “fast life” dans laquelle le running a naturellement trouvé sa place il y a déjà 5 ans, Max nous raconte son rapport à la course à pied et à la vitesse qu’il développe au fil des années.

D’une foulée fluide à une démarche assurée, le runner parisien d’adoption porte fièrement la nouvelle pépite du Swoosh qui allie parfaitement performance et lifestyle dans les rues de la capitale française qui ne semble jamais dormir. Les lignes dynamiques de la Peg Turbo se réfléchissent avant de se distordre dans les reflets des vitrines et des flaques d’eau qui peuplent le bitume du nord de Paris.

Inspirée des Zoom Vaporfly Elite qui ont marqué l’histoire lors de Breaking2 et équipée de la mousse ZoomX comme ces dernières, la nouvelle Pegasus Turbo est une paire plus polyvalente que ses grandes sœurs. Développée main dans la main avec le coureur le plus rapide de l’histoire sur 42.195km Eliud Kipchoge, cette paire est dénuée de la plaque de carbone de ses prédécesseurs et offre plus de confort pour une utilisation qui pourra mêler entraînement et compétition. L’empeigne en mesh translucide traversée par une bande de couleur rouge exprime à merveille la légèreté et la réactivité de la dernière prouesse technologique de Nike.

Poursuivez Maxime Papin et la Nike Zoom Pegasus Turbo à travers cet édito et sachez que la paire est disponible dès aujourd’hui sur le site internet de Nike au prix de 180€.

Photos De La Nike Zoom Pegasus Turbo

Quelle est ton approche ton running ? Quel place tient-il dans ta vie ?

Lors des 5 dernières années, le running a pris un place de plus en plus importante dans ma vie. Avant ça, j’avais plus l’habitude de courir après un ballon avec des amis étant donné que j’ai pratiqué le basketball et le football quand j’étais plus jeune.

Tout a commencé quand j’ai voulu rester affuté après avoir emménagé à Paris. Je travaillais beaucoup et mon corps n’arrivait pas à tenir le rythme à cause de mon quotidien de chef pâtissier. La course a aidé mes jambes à se renforcer pour me porter pendant mes longues journées et de construire mes capacités de runner. Je reste un compétiteur et c’est assez logiquement que j’ai voulu voir ce que je valais sur 10km. Par la suite j’ai voulu me tester et me rapprocher de mes limites sans mettre en péril ma vie sociale ou renier mes habitudes alimentaires.

J’ai commencé à prendre le running un peu plus au sérieux et je me suis entrainé deux fois par semaine au Paris Running Club. En groupe c’est toujours plus facile de supporter les entrainements. Désormais, c’est plus une excuse pour voir mes amis qui ont des emplois du temps aussi remplis que le mien.

Quelle est ton opinion sur la running culture parisienne ?

Paris est une des premières villes à avoir façonné la running culture comme on la connait aujourd’hui aux côtés de New-York et Londres. Tout a commencé avec des créatifs qui ont mis en œuvre la même idée mais avec des itinéraires et des moyens différents. Dans ce sens, Paris a une forte identité et une philosophie qui lui est propre et qui ne pourra être recréée nulle part ailleurs.

Il y a beaucoup de crews différents à Paris, appuyés par des marques ou non mais je crois que le nôtre essaye d’amener le running à un autre niveau, casser les codes et inspirer les gens à bouger plus avec une communauté authentique et un réel esprit d’équipe.

Photos De La Nike Zoom Pegasus Turbo

Que représente cette chaussure pour toi ? Comment t’en servirais-tu ?

Je suis fan de la Pegasus pour l’entrainement depuis la Pegasus 30. Mais ces chaussures sont différentes. Cette paire représente la vitesse pure à mes yeux. Elle a été créée avec le seul être humain à avoir couru 42.195km en moins de 2 heures et 30 secondes, Eliud Kipchoge. Je ne vais pas prétendre courir aussi vite mais les porter me donnerait confiance et m’aiderait pendant mes entrainements pour me faciliter la tâche le jour de la course. Mais jète un œil au design ! Je n’hésiterai pas une seconde à la porter pour sortir !

Pourquoi cours-tu la nuit ?

Je trouve ça tellement intéressant d’aller courir après une longue journée de travail quand le soleil se couche, que les lumières des rues illuminent la ville en se mélangeant aux phares des voitures… Ça donne une autre vision de la ville dans laquelle on vit. Surtout si on prend le métro pour se déplacer.

Aussi, la vibe est différente. Les gens sont plus décontractés, ils vous encouragent depuis les terrasses, il y a moins de voitures ce qui veut dire aussi moins de pollution. Ça me donne plus d’énergie et ça m’aide à oublier les problèmes que j’ai rencontré dans ma journée. Et puis, qui veut se réveiller super tôt pour aller courir le ventre vide ? C’est pas mon truc ça.

Qu’est ce que tu réponds aux gens qui disent que le running est juste une mode ?

Je serais d’accord et je rigolerais avec eux. Je n’ai jamais vu autant de gens courir dans les rues de Paris qu’en 2018. Il y a toujours beaucoup de gens qui détestent le running mais c’est un moyen facile de bouger et de déstresser. Il y a aussi une dimension financière qui définirait la course à pied comme une mode. Cela a crée une opportunité pour des marques ou des gens pour faire de l’argent et maintenant tout le monde veut sa part du gâteau. Le footwear et l’apparel ont pu évoluer très rapidement aussi. Comme dans la mode, les tendances évoluent et on ne porte pas les mêmes équipements qu’il y a 2 ou 3 ans.

Personne ne peut prédire la durée de cette tendance mais pour certaines personnes, c’est devenu un lifestyle. L’entrainement fait désormais partie de ma routine, je ne me sens pas bien si je ne m’entraine pas.

Photos De La Nike Zoom Pegasus Turbo

Quel était ton chrono sur ton dernier 10km ?

Mon dernier 10k était en octobre. Je suis rentré du Japon moins de 18h avant la course et j’ai réussi à faire 35’53 en menant l’allure pour la première course de mon ami Ruddy. Je sais que je n’ai pas encore atteint le maximum de mon potentiel sur 10k mais je sais que je vais y arriver.

Comment décrirais-tu tes sensations quand tu cours à pleine vitesse ?

Je me laisse aller quand je suis à pleine vitesse. Le monde nous pousse à toujours tout vouloir contrôler et ça fait tellement de bien de déconnecter. À ce moment précis, c’est juste toi et ton corps, à la recherche de l’instant T : de la zone. De sentir son corps aller de plus en plus vite en produisant de moins en moins d’effort ça fait tellement de bien. C’est pour ça que je finis mes séances de fractionné par des 200m pour utiliser toute mon énergie et ressentir cette sensation de vitesse.

Tu cours vite mais tu mènes aussi une vie rapide…

La pâtisserie est un métier qui va à cent à l’heure. Il faut savoir anticiper ce qu’on va produire. Il faut rester au fait des tendances et s’adapter.

Pour le moment, j’enseigne la pâtisserie à des petits groupes et dans certains cours, nous devons faire 5 desserts en 3 heures. J’essaye de toujours trouver des moyens de rendre le prochain cours intéressant et efficace, que ce soit dans l’organisation ou dans ma pédagogie.

“Je suis loin d’être le plus rapide de Paris mais les gens commencent à suivre mes performances. Ça me met un peu de pression mais ça reste une bonne pression.”

Quelle est l’essence d’une “fast life” pour toi ? 

Ma définition d’une “fast life” serait d’essayer de faire le plus de choses possible, sans rien regretter. Pour cela, il faut sortir de sa zone de confort, être un peu fou, prendre des risques mais garder en tête que le jeu en vaut la chandelle.

J’ai quitté ma ville du Mans quand j’avais 21 ans car il ne s’y passait pas grand chose. Je suis arrivé à Paris, j’ai eu la chance de pouvoir travailler dans des lieux prestigieux comme le George V ou pour Pierre Hermé. Ensuite j’ai pu travaillé un an à New-York pour François Payard (et courir pour les Bridge Runners). De retour à Paris, j’ai commencé à travailler comme chef pâtissier pour Benoit Castel et Liberté que j’ai soutenu lors de l’ouverture de sa boutique au Japon. Maintenant je travaille en freelance pour la création de recettes et j’aide certaines structures à améliorer leur production. Je propose aussi mes services pour des évènements et je fais quelques workshops pour enseigner la pâtisserie.

À quelle fréquence t’entraines-tu ? Quel est ton objectif ?

Je viens juste de guérir d’une blessure à la hanche que je trainais depuis février donc je n’ai pas beaucoup couru ces derniers temps. J’ai perdu un petit peu de mes qualités donc j’essaye de revenir en forme et d’éviter de nouvelles blessures. J’en ai profité pour ajouté du renforcement et de l’entrainement à haute intensité au moins une fois par semaine avec un peu de natation. Je cours toujours deux fois par semaine et je vais bientôt commencer ma préparation pour le marathon d’Amsterdam avec un goal sous les 2h48.

Je me concentre aussi beaucoup sur la préparation de mes partenaires d’entrainement. Mon expérience pourra leur être bénéfique pour atteindre leurs objectifs. Certains pourraient même devenir plus rapides que moi.

Comment appréhendes-tu le fait d’être l’un des plus rapides de ton crew ? 

Je suis loin d’être le plus rapide de Paris mais les gens commencent à suivre mes performances. À l’intérieur et à l’extérieur du crew. J’ai de bons records sur toutes les distances. Ça me met un peu de pression mais ça reste une bonne pression. Cela installe un esprit de compétition positif dans le groupe. Cette émulation nous pousse à évoluer tous ensemble.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

CARTE BLANCHE avec le PSG
Mode 

CARTE BLANCHE avec le PSG

Les jeunes créateurs rendent hommage au club avec des créations uniques.

Spotlight - À la découverte d’Arte Antwerp, LE représentant du streetwear belge
Mode 

Spotlight - À la découverte d’Arte Antwerp, LE représentant du streetwear belge

Streetwear, mais pas que. Zoom sur un label qui monte.

La sélection de beaux livres (à regarder plus qu'à lire) d'Études
Mode Art 

La sélection de beaux livres (à regarder plus qu'à lire) d'Études

Les conseils lectures avisés du label le plus arty de la mode.


Une nouvelle date de sortie pour les Casablanca x New Balance 327
Footwear

Une nouvelle date de sortie pour les Casablanca x New Balance 327

La release a été reportée de quelques jours.

Le Premier Smartphone À Écran "Holographique" Va Bientôt Sortir
Tech

Le Premier Smartphone À Écran "Holographique" Va Bientôt Sortir

Le futur à portée de main.

Toutes Les Pièces De La Collab Imaginée Par agnès b. Avec Nekfeu Et Le S-Crew
Mode

Toutes Les Pièces De La Collab Imaginée Par agnès b. Avec Nekfeu Et Le S-Crew

En vente en octobre prochain.

Helmut Lang S'Inspire De Ses Archives Pour Sa Collection Automne/Hiver 2018
Mode

Helmut Lang S'Inspire De Ses Archives Pour Sa Collection Automne/Hiver 2018

À l’esthétique minimaliste.

Le Cauchemar Européen Se Poursuit Pour Supreme : Un Tribunal Italien Relance Le Marché De La Contrefaçon

Le Cauchemar Européen Se Poursuit Pour Supreme : Un Tribunal Italien Relance Le Marché De La Contrefaçon

Nouveau tournant (un peu effrayant) dans l’affaire du legal fake.

Une Collaboration Entre Lil Pump Et XXXTentacion Pourrait Bientôt Voir Le Jour
Musique

Une Collaboration Entre Lil Pump Et XXXTentacion Pourrait Bientôt Voir Le Jour

Découvrez-en un extrait.


 

Looks like you’re using an ad-blocker

We charge advertisers instead of our readers. Support us by whitelisting our site.

Whitelist Us

How to Whitelist Us

screenshot
  1. Click the AdBlock icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Under “Pause on this site” click “Always”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlock Plus icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Block ads on – This website” switch off the toggle to turn it from blue to gray.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlocker Ultimate icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Switch off the toggle to turn it from “Enabled on this site” to “Disabled on this site”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the Ghostery icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the “Ad-Blocking” button at the bottom. It will turn gray and the text above will go from “ON” to “OFF”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the UBlock Origin icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the large blue power icon at the top.
  3. When it turns gray, click the refresh icon that has appeared next to it or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the icon of the ad-blocker extension installed on your browser.You’ll usually find this icon in the upper right-hand corner of your screen. You may have more than one ad-blocker installed.
  2. Follow the instructions for disabling the ad blocker on the site you’re viewing.You may have to select a menu option or click a button.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.