Tony Yoka, L'Artiste À L'Âme Tricolore

“J’aime avoir du style, tout simplement.”

By
Mode

Alors qu’il fête aujourd’hui ses 26 printemps, Tony Yoka est né aux yeux du grand public dans la soirée du 21 août 2016,  enveloppé du drapeau bleu blanc rouge, blotti contre sa femme, elle aussi auréolée d’or olympique. Avec l’assurance des plus grandes figures du noble art, le boxeur originaire de Chanteloup-Les-Vignes a toujours clamé son attachement aux couleurs tricolores et c’est avec beaucoup de fierté qu’il nous raconte sa signature avec une marque qui lui ressemble : Le Coq Sportif. Malgré les nombreuses touches avec des marques concurrentes, l’artiste a multiplié les esquives pour frapper là où on ne l’attendait pas. Son nouvel équipementier nous a laissé nous faufiler dans les coulisses de l’atelier de Romilly où comme au centre du ring, Yoka a laissé parler sa créativité instinctive. Nous avons eu le privilège d’assister à la réflexion du champion olympique autour de sa nouvelle collection au fil d’une journée marquée par le partage et les rencontres. À travers cet échange à mi-chemin entre la mode et le sport, Tony évoque son amour de longue date pour les beaux vêtements et n’oublie pas le chemin parcouru. Un chemin parsemé d’épreuves et de victoires, et qui atteint son paroxysme dans une conquête qui s’étend bien au-delà des rings de boxe.

Pourquoi as-tu choisi Le Coq Sportif ?

Je suis quelqu’un qui marche beaucoup à l’affectif et au relationnel et ça fait un moment que Le Coq me suit. On était entré en contact en 2012 et ça a mis du temps à se faire mais j’ai tout de suite aimé le projet. Ils ne me signent pas juste pour me donner des vêtements. J’ai un vrai pouvoir de décision sur nos projets et l’image que je veux véhiculer. Je sens qu’ils sont à l’écoute de mes goûts et de mon public, ce n’est pas juste un sponsor. Ils m’accompagnent chaque jour et construisent un énorme projet autour de moi.

J’ai été approché par beaucoup de marques de sport et je me suis dit que les marques dominantes avaient déjà trop de grands noms dans leurs rangs. Quand une marque a déjà Cristiano Ronaldo, Neymar Jr. ou Lionel Messi, elle va privilégier ces athlètes là. Je préfère une marque qui va me donner l’attention dont j’ai besoin plutôt qu’une autre plus puissante mais qui me fera passer pour monsieur tout le monde.

Je pratique un sport individuel, je suis en train de monter un projet, une conquête, et c’était important pour moi de rester en France aussi. J’aurais pu m’exporter aux États-Unis comme les joueurs NBA mais je tenais à rester devant mon public et du coup, c’est fort de sens de signer avec une marque franco-française. Je m’inscris parfaitement dans le renouveau du Coq Sportif qui a débuté il y a quelques années. Ils ont déjà une expérience dans la boxe donc c’est parfait pour mon profil.

“Si tu me donnes des chaussures, un short et que tu me mets sur le ring, je vais me bagarrer.”

Le Coq Sportif a une forte identité française, dans quelle mesure réponds-tu à cet héritage tricolore ?

Même si j’ai commencé la boxe à 3 ou 4 ans et que mon histoire a commencé bien avant celle qu’on connaît, aux yeux du grand public, je suis né aux J.O. Le monde m’a découvert à travers la photo de ma femme et moi, dans le drapeau français. Même si aujourd’hui je boxe en pro et je ne boxe plus directement pour les couleurs de mon pays, je reste un boxeur français qui part à la conquête du monde. J’ai toujours dit que j’étais quelqu’un de très patriote et c’était naturel pour moi de signer avec une marque qui s’affirme aussi en tant que telle.

Quelle est ta vision du parallèle entre la mode et le sport ?

Le sport a totalement changé depuis 20 ans. Le sportif n’existait pas vraiment en dehors de son sport. Aujourd’hui avec les réseaux sociaux et les médias, on est beaucoup plus exposé et on renvoie aussi une certaine image en dehors du sport. C’est très complexe et il faut être bien entouré. Il ne faut plus seulement être bon dans son sport, il faut aussi savoir s’exprimer si on ne veut pas être mal à l’aise à la télévision.

Après les J.O, je trouve qu’on a cassé pleins de clichés. Je ne corresponds pas aux idées reçues du boxeur au nez cassé, du sportif qui peine à s’exprimer ou de l’athlète venant du bas de l’échelle sociale. Les footballeurs ou les basketteurs ont pris une autre dimension à l’échelle globale mais en France, les boxeurs n’ont pas le même statut qu’à l’étranger. Ici en France, on avait  encore ces images de boxeurs besogneux qui n’inspiraient pas la jeunesse contrairement à d’autres pays où ils ont des références comme Mayweather ou Joshua.

Photos De Tony Yoka x Le Coq Sportif

Tu es très attentif aux détails de ta collection, quelle place ont ces détails dans tes performances ?

Je pense que c’est un tout, parce que si tu me donnes des chaussures, un short et que tu me mets sur le ring, je vais me bagarrer (rires). Plus sérieusement, j’aime soigner mon image et j’aime avoir du style, tout simplement. J’aime aussi être au cœur des projets me concernant et même si je suis bien entouré, je veux tout contrôler. Je valide toujours les décisions finales et rien est fait sans mon accord.

As-tu des anecdotes à raconter concernant des vêtements ou des paires de basket ?

J’ai grandi dans une famille modeste d’origine africaine, dans un milieu populaire et je n’ai jamais eu de paires qui coutaient cher comme des requins ou d’autres. J’ai toujours aimé la mode mais il y a beaucoup de choses que je n’ai pas eu.

Le message que j’ai envie de transmettre à la jeunesse, c’est que s’ils n’ont pas les dernières sneakers ou les derniers vêtements, ce n’est pas grave. S’ils veulent vraiment quelque chose, il faut qu’ils bossent et ensuite ils pourront se l’acheter.

Quand je vois des jeunes boxeurs qui dès leurs premiers cachets, s’achètent des Louboutin ou du Givenchy, je me dis qu’ils vont un peu vite. Moi aussi je le fais, mais avant ça, j’ai acheté une maison et j’ai pris soin de mes parents. Il ne faut pas que ce soit quelque chose de primordial dans la vie car on ne mange pas des vêtements (rires). Je suis d’origine Zaïroise donc la mode c’est forcément important pour moi mais il ne faut pas en faire une priorité dans sa vie.

La Conquête est en train de prendre une envergure colossale en France, quel est ton regard sur ce phénomène ?

C’est un rêve que j’avais depuis tout petit et il est en train de se réaliser. Ce projet c’est du jamais vu en France et ça a ses bons côtés comme ses mauvais. Je sais que les opinions sont divisées à mon égard mais quoiqu’on dise, La Conquête ne laisse pas indifférent. C’est peut-être une belle page de l’histoire des poids lourds qui est en train de s’écrire. J’ai toujours cru en moi et de toute façon, si je n’y crois pas, personne ne va y croire à ma place.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

J. Cole Révèle Le Titre Qu'Il Préfère Sur Son Dernier Album "K.O.D."
Musique

J. Cole Révèle Le Titre Qu'Il Préfère Sur Son Dernier Album "K.O.D."

Vous êtes d’accord avec lui?

L'Un Des Plus Gros Revendeurs De Sneakers Français Ouvre Sa Première Boutique
Mode

L'Un Des Plus Gros Revendeurs De Sneakers Français Ouvre Sa Première Boutique

Larry Deadstock nous emmène dans les coulisses de son premier shop.

Roméo Elvis Dévoile Une Nouvelle Collection Qui S'Adresse Aux "Gens Normaux"
Mode

Roméo Elvis Dévoile Une Nouvelle Collection Qui S'Adresse Aux "Gens Normaux"

Le crocodile à l’honneur.


Un Nouvel iPhone Sans 3D Touch Pour Un Prix Plus Abordable
Tech

Un Nouvel iPhone Sans 3D Touch Pour Un Prix Plus Abordable

Prévu pour Septembre.

La Bande-Annonce 'Shadow Of The Tomb Raider' Met En Lumière Lara Croft Dans Son Aventure La Plus Sombre
Entertainment

La Bande-Annonce 'Shadow Of The Tomb Raider' Met En Lumière Lara Croft Dans Son Aventure La Plus Sombre

De l’apocalypse maya.

Frank Ocean Envoie Un Subtil Pic À Kanye West Suite À Son Soutien À Trump
Lifestyle

Frank Ocean Envoie Un Subtil Pic À Kanye West Suite À Son Soutien À Trump

Un post Tumblr qui fait parler.

More ▾
 

Aidez-nous à mieux vous servir

Nous apprécions votre soutien en autorisant des publicités HYPEBEAST, où nous pouvons partager des contenus liés aux dernières tendances, et culturellement pertinents. En ajoutant HYPEBEAST à la liste blanche de votre bloqueur d’annonces, les annonces diffusées sur nos sites seront diffusées pendant la navigation.