Le Directeur Artistique De La Marque De Disiz La Peste, Faqyyr Bey, Raconte Sa Nouvelle Collection "OUMMI." Dans Un Superbe Court-Métrage

Entre New York et l’Andalousie. Entre dureté et apaisement.

Exclusif. Après le succès de ses pièces Red Pill autour de l’album “Disizilla” de Disiz La Peste, le designer Faqyyr Bey présente aujourd’hui la collection de sa marque éponyme. Et dans un premier temps, avec un court-métrage réalisé en compagnie de ses proches collaborateurs. Parce que “OUMMI.”, de son nom, est une Histoire qui ne saurait se raconter que par le seul biais du vêtement.

Oummi. ‘Maman’, en arabe. Voilà le terme qu’a choisi le designer Faqyyr Bey pour nommer la 9e collection de sa marque du même nom, dans la foulée de ses travaux remarquables pour la marque de Disiz La Peste. La dimension familiale est en effet au centre de ce nouveau projet. Mais plus qu’un hommage, elle traduit un ressenti. “Un constat personnel“, nous précise Faqyyr, qui le rattache au concept du ‘rêve français’, calqué sur son pendant américain avec la promesse d’une vie meilleure à son immigration. “Je suis né en France, j’ai grandi dans un quartier, et au bout d’un moment, j’y ai cru, je me suis dit ‘si je taffe plus que les autres je vais réussir’, les vieux discours à la Abd Al Malik. Je l’ai fait, j’ai travaillé dur, j’ai eu la mention au bac, j’ai eu mon Master de droit, et finalement, on m’a toujours renvoyé à ma couleur de peau, au fait que je sois un reubeu, que je sois un musulman, que je vienne de banlieue“, assure-t-il. Ce ressenti de longue date, Faqyyr le pousse plus loin lors d’un voyage en Tunisie voilà deux étés. Lorsque sa tante lui montre une photo de sa grand-mère. C’est elle, qu’il appelle Oummi. Et c’est un épisode de son Histoire, qu’il se remémore à cet instant-là et qui inspirera la collection.

“OUMMI., c’est l’affirmation de ton identité telle qu’elle est, peu importe ce qu’elle est”

Elle était venue dans l’une des plus grandes usines de métallurgie de France, pour reconstruire le pays. Ma grand-mère était très digne. Avant, les bons de la CAF, c’était un facteur mandaté qui venait te les livrer à domicile. Ma grand-mère vivait avec ça. Et un jour, il y a du retard. Le gars arrive et ma grand-mère lui fait la réflexion, lui demande pourquoi ce retard. Et il lui répond : ‘si vous n’êtes pas contente vous n’avez qu’à rentrer chez vous’. Deux semaines après elle était en Tunisie, elle était rentrée. Elle n’est pas venue mendier, elle est venue parce qu’on lui a promis des choses. Cet événement était la goutte d’eau, il y avait d’autres choses avant, mais quand elle s’est rendue compte qu’on ne voulait pas d’elle ici, ‘ok, ben salut’. Elle est partie“. Ce retour résonne alors chez le designer, qui le calque à son constat, au cheminement spirituel qu’il avait déjà entamé. Au sortir de chez sa tante, il entrevoit sur le pare-brise arrière d’un taxi un papillon. Réfléchit aux étapes de son évolution, “à mes étapes à moi, mes expériences et mes lectures, ma grand-mère encore. Tout prend sens“. Dès son retour en France, il designe son logo sur la base du papillon, dont le terme Oummi, écrit en arabe, forme le corps. Et lance le travail de fond sur cette collection. Avec cette idée derrière l’épisode de sa grand-mère, celle du retour aux sources.

Photo Faqyyr Bey

Faqyyr Bey se défend de délivrer un message politique, de donner une leçon, d’adresser un “fuck la France”. Il renvoie encore à son “cheminement spirituel” personnel, et parle de plusieurs grilles de lecture. Exemple avec son proche collaborateur Johann Dorlipo, concepteur du court-métrage qui présente la collection : “quand ma fille est née, mon interprétation a changé. Je suis métisse, ma femme est blanche, donc ma fille est très claire de peau. Elle a du sang noir, mais elle pourrait ne pas le savoir si je l’élève sans le lui dire. Donc OUMMI., le retour aux sources, c’est un truc que j’ai envie de lui enseigner, elle en fera ce qu’elle veut, mais je veux qu’elle sache d’où elle vient, c’est important qu’elle connaisse ses racines pour savoir qui elle est et ce qu’elle veut être“, déclare-t-il. “L’identité comme nous l’ont transmise nos parents, ça a toujours été complexé, embraye Faqyyr. Maintenant si nous on peut vivre et la faire vivre de façon décomplexée, autant le faire. C’est aussi ça OUMMI., l’affirmation de ton identité telle qu’elle est, et peu importe ce qu’elle est“. La traduction en vêtements de ce concept “tu penses que tu vas tout trouver en Occident, que tu vas t’y accomplir, et finalement tu te rends compte que tu ne te sens pas à ta place, et tu décides de revenir aux sources“, pour reprendre le résumé du designer, voilà donc l’ambition de OUMMI..

Des vêtements, un court-métrage, un EP

Composé de 13 pièces uniques qui dropperont en deux temps, de baskets puis de basiques de type t-shirts et sweats qui viendront dans la foulée, OUMMI. correspond à “la manière dont j’habillerais la personne qui traverse tout ça à différentes étapes“. Il y a un bomber à bandes, effet rapiécé, pour symboliser ces étapes. Une veste qui évoque la traversée du désert. Un poncho inspiré “des couvertures thermiques que l’on donne aux réfugiés“. Et puis, des slogans et des imprimés forts, comme “No Future For Strangers” ou des barbelés, qui côtoient des détails comme une broderie reprenant la palette des robes tunisiennes traditionnelles. Un mélange de dureté et de douceur, les deux sentiments du concept OUMMI., entre la déception de l’Occident et le retour aux sources. D’où cette cohabitation “de finitions déchirées et coupes larges avec des coutures plus lisses, longilignes“. Mais de l’avis de Faqyyr Bey, le vêtement ne pouvait traduire à lui seul l’idée derrière OUMMI.. Alors avec Johann, qui l’accompagne dans tous ses projets, ils ont pensé à une vidéo. Pas un coup d’essai. “Vu que les collections Faqyyr Bey sont basées sur du vécu à chaque fois, on se disait que le vêtement et des photos de lookbook ne seraient pas suffisants pour traduire l’idée. Alors on a vite décidé de vidéos, un truc qu’on ne lâche plus depuis“. Cette fois cela dit, il s’agit d’un court-métrage.

Photo Faqyyr Bey

D’une durée avoisinant les 13 minutes, il se découpe logiquement en deux chapitres. Le premier, celui de l’Occident, se situe à New York. Le second, pour le retour aux sources, est tourné en Andalousie dans une ambiance orientale. On y suit un personnage dans son passage d’un sentiment à l’autre, dans la dureté, le rythme effréné, la vie bousculée de la Big Apple, jusqu’à l’apaisement dans les paysages espagnols. Conçu et monté par Johann dans le souci “qu’à n’importe quelle pause, tu aies une photo de ouf“, il est aussi jalonné de voix off récitant un poème du créateur en wolof et en arabe, et de beats élaborés par Ryan Koffi. Parce que derrière le nom Faqyyr Bey rayonne un collectif, le compositeur, qui a comme ses compères participé au “Disizilla” de Disiz La Peste, a été appelé en renfort pour le projet. “On aurait pu prendre des petits sons par-ci par-là, mais on voulait quelqu’un de proche, donc a pensé à Ryan, qui a tout de suite compris le délire“, continue le designer. À tel point qu’il produira un EP lié à OUMMI.. Vêtements, images, sons, la nouvelle collection de Faqyyr Bey a autant de supports que de visages. Comme autant de moyens de l’aborder. Et d’invitations à l’interpréter.

Lire l'article en entier

Que lire ensuite

CARTE BLANCHE avec le PSG
Mode 

CARTE BLANCHE avec le PSG

Les jeunes créateurs rendent hommage au club avec des créations uniques.

Spotlight - À la découverte d’Arte Antwerp, LE représentant du streetwear belge
Mode 

Spotlight - À la découverte d’Arte Antwerp, LE représentant du streetwear belge

Streetwear, mais pas que. Zoom sur un label qui monte.

La sélection de beaux livres (à regarder plus qu'à lire) d'Études
Mode Art 

La sélection de beaux livres (à regarder plus qu'à lire) d'Études

Les conseils lectures avisés du label le plus arty de la mode.


Une nouvelle date de sortie pour les Casablanca x New Balance 327
Footwear

Une nouvelle date de sortie pour les Casablanca x New Balance 327

La release a été reportée de quelques jours.

Gucci Lance Sa Collection De Lunettes Automne-Hiver 18 Dans Une Série De Photos Qui Fait La Part Belle À La Jeunesse Et À La Liberté
Mode

Gucci Lance Sa Collection De Lunettes Automne-Hiver 18 Dans Une Série De Photos Qui Fait La Part Belle À La Jeunesse Et À La Liberté

Presented by Gucci
Esprit Old School.

Un Livre Des Meilleures Punchlines De Booba Sera Bientôt En Vente Chez Nous Paris
Musique

Un Livre Des Meilleures Punchlines De Booba Sera Bientôt En Vente Chez Nous Paris

“J’suis le bitume avec une plume.”

Harmony S'Échappe En Quête De Liberté Avec Sa Collection Automne/Hiver 2018 "On The Road"
Mode

Harmony S'Échappe En Quête De Liberté Avec Sa Collection Automne/Hiver 2018 "On The Road"

Harmony nous emmène sur la route.

Découvrez Le Drop Automne/Hiver 2018 De LORDS FLRS
Mode

Découvrez Le Drop Automne/Hiver 2018 De LORDS FLRS

“Each Other’s Dreams”

Pour Le WWD, La Manifestation Des Gilets Jaunes À Paris A Fait Des Champs-Élysées Une "War Zone"
Mode

Pour Le WWD, La Manifestation Des Gilets Jaunes À Paris A Fait Des Champs-Élysées Une "War Zone"

L’Intérieur parle finalement de “faibles dégâts”.


 

Looks like you’re using an ad-blocker

We charge advertisers instead of our readers. Support us by whitelisting our site.

Whitelist Us

How to Whitelist Us

screenshot
  1. Click the AdBlock icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Under “Pause on this site” click “Always”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlock Plus icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Block ads on – This website” switch off the toggle to turn it from blue to gray.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the AdBlocker Ultimate icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Switch off the toggle to turn it from “Enabled on this site” to “Disabled on this site”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the Ghostery icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the “Ad-Blocking” button at the bottom. It will turn gray and the text above will go from “ON” to “OFF”.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the UBlock Origin icon in the browser extension area in the upper right-hand corner.
  2. Click on the large blue power icon at the top.
  3. When it turns gray, click the refresh icon that has appeared next to it or click the button below to continue.
screenshot
  1. Click the icon of the ad-blocker extension installed on your browser.You’ll usually find this icon in the upper right-hand corner of your screen. You may have more than one ad-blocker installed.
  2. Follow the instructions for disabling the ad blocker on the site you’re viewing.You may have to select a menu option or click a button.
  3. Refresh the page or click the button below to continue.